Ligue 1 : la LFP refuse d'accorder un délai de paiement des droits TV à Mediapro

, modifié à
  • A
  • A
© FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
Le groupe sino-espagnol s'est vu refuser un délai de versement de sa seconde échéance des droits de diffusion de la Ligue 1 et de la Ligue 2. Le 6 octobre dernier, Mediapro devait verser 141 millions d'euros, sur les quelques 814 prévus pour diffuser les championnats. De son côté, la LFP doit reverser cet argent aux clubs d'ici au 17 octobre. 

Un délai refusé. D'après les informations du site L'Equipe, Mediapro s'est vu refuser un délai pour s'acquitter des droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue 2. Le principal diffuseur du championnat de France, aurait voulu cette rallonge de temps supplémentaire à cause de la mauvaise conjoncture économique liée au coronavirus. Le 6 octobre, Mediapro devait verser 141 millions d'euros, sur les 814 millions d'euros prévus pour diffuser la Ligue 1 et la Ligue 2. 

Un premier versement effectué...en retard fin août

Toujours selon les informations de L'Equipe, un premier versement de 172 millions effectué fin août avait déjà été effectué avec du retard. Mais le temps presse pour la LFP qui doit distribuer cet argent aux clubs concernés le 17 octobre. Une nouvelle qui risque de ne pas rassurer quant à la santé financière du groupe sino-espagnol dirigé par Jaume Roures. Pour être économiquement viable, Mediapro vise les 3,5 millions d'abonnés, un chiffre qui est encore loin d'être atteint. 

Europe 1
Par Ugo Pascolo