Le PSG en opération séduction express au Qatar

  • A
  • A
Edinson Cavani, dimanche, à son arrivée à Doha. © AFP
Partagez sur :

Les joueurs du Paris Saint-Germain sont arrivés dimanche dans la soirée à Doha où ils séjourneront jusqu’à jeudi. Le but du séjour : mettre en valeur les relations fortes entre le club et ses sponsors qataris.

C’est ce qu’on appelle un stage express. Le Paris Saint-Germain va passer un peu moins de quatre jours sur le sol qatarien, dans le cadre du Qatar Winter Tour. Au programme : rencontre avec les fans, visite du stade Al Wakrah, qui hébergera des matches de la Coupe du monde 2022, ou encore sortie dans le désert pour Neymar et ses coéquipiers.

Le but, bien sûr, c’est de faire parler du Qatar, propriétaire du club de la capitale depuis 2011, dans un contexte délicat, le PSG est toujours suivi à la trace par l’UEFA dans le cadre du fair-play financier. Paris doit donc mettre en valeur ses relations fortes avec ses sponsors qatariens pour légitimer les montants des contrats signés. Le tout, donc, entre deux journées de Ligue 1 ; les Parisiens se sont envolés pour le Qatar au lendemain de leur victoire à Amiens, samedi, et rentrent en France jeudi pour préparer la réception de Guingamp. 

Certains supporters locaux ont été plus chanceux que d’autres. C’est le cas d’Abdellah : "J’ai eu un selfie avec Gigi Buffon, avec Neymar, Mbappé, Cavani et Di Maria", montre-t-il fièrement sur l’écran de son smartphone. "C’est un rêve pour moi de voir ces gars-là en vrai, d’habitude je les regarde à la télé." A l’applaudimètre, le Brésilien Neymar a remporté les suffrages, devant Buffon et Kylian Mbappé. D’autres joueurs ont atteint le porche de l’hôtel plus anonymement.

Neymar prend un bain de foules :

Cinq entraînements prévus, pas de Rabiot ni de Diarra. Et le football dans tout ça ? L’entraîneur allemand Thomas Tuchel a déjà prévu cinq entraînements, car Paris a un match à jouer en fin de semaine contre Guingamp en championnat.

Du côté des joueurs, on accepte avec le sourire ce stage impromptu. Le capitaine Thiago Silva, tout en diplomatie concède que "c’est important, car c’est pour le club, il faut faire des efforts pour faire un peu de publicité pour le PSG". Mais il ajoute : "C’est vrai qu’il faut faire attention pour la deuxième partie de la saison. On n’aime pas beaucoup ça, mais des fois il faut faire l’effort (sourires)." Un stage auquel ne participe pas Adrien Rabiot, pour raisons personnelles, ni Lassana Diarra, qui négocie toujours sa résiliation de contrat avec le club de la capitale.