Jeux paralympiques 2018 : quatrième médaille d'argent pour Arthur Bauchet en ski alpin

, modifié à
  • A
  • A
Arthur Bauchet, slalom crédit : AFP PHOTO/OIS/IOC - 1280
Le jeune homme de 17 ans ne cesse de remporter des médailles. © AFP PHOTO/OIS/IOC
Partagez sur :
Alors que les Jeux paralympiques sont bientôt finis, Arthur Bauchet de Frédéric François ont chacun remporté une médaille.

Arthur Bauchet, en argent sur le slalom (catégorie debout), et Frédéric François, en bronze dans la même spécialité (catégorie assis) ont apporté deux nouvelles médailles à la France, qui en compte désormais 18, samedi aux Jeux paralympiques à Pyeongchang.

Quatre médailles paralympiques à 17 ans. En cinq courses, Arthur Bauchet a remporté quatre médailles. En 1 min 36 sec 50/100ème sur l'ensemble des deux manches, Bauchet, à 17 ans le benjamin de l'équipe de France, décroche sa quatrième médaille dans ces Jeux, ses premiers, après les trois d'argent obtenues en super combiné, en descente et en super-G debout.

Il échoue à 39 centièmes de seconde du Néo-zélandais Adam Hall, champion paralympique en 1 min 36 sec 11/100ème. L'Américain Jamie Stantgon, en tête à l'issue de la première manche, prend la médaille de bronze en 1 min 37 sec 37/100ème.

Frédéric François remporte le bronze. Frédéric François, 41 ans, paraplégique, en est pour sa part à sa troisième médaille dans ces JO, après celles en bronze sur le super-G assis et en argent dans le super-combiné assis. Quatrième après la première manche, il a réussi le meilleur temps de la seconde pour terminer sur la troisième marche du podium en 1 min 42 sec 03/100ème.

"Ce slalom n'était vraiment pas simple. Ce matin, je n'ai pas fait une belle [première] manche, et je suis bien content d'en être là cet après-midi", a déclaré Frédéric François au micro de France 3. "Ma devise c'es 'on lâche rien', il fallait juste faire de son mieux et rien lâcher", a ajouté le triple médaillé paralympique, qui s'est fait une belle frayeur à mi-parcours sur ce second tracé. "Pour moi, elle [la médaille] est vraiment belle, parce que je suis allé la chercher", a ajouté le jeune quadragénaire, qui, interrogé sur son avenir, a répondu dans un sourire : "L'avenir, déjà ça va être une belle fiesta". 

Europe 1
Par M.R.