Football : pour les salaires (aussi), le PSG est dans un autre monde

  • A
  • A
Neymar est le joueur le mieux payé de Ligue 1 et il évolue dans le club le plus généreux du championnat, le PSG.
Neymar est le joueur le mieux payé de Ligue 1 et il évolue dans le club le plus généreux du championnat, le PSG. © Lionel BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :
Quel est le joueur le mieux payé de Ligue 1 ? Quel club français est le plus généreux ? Quels sont les entraîneurs qui ont les plus gros salaires ? Europe 1 décrypte le classement annuel dressé par le journal "L'Équipe". Le PSG est sans surprise omniprésent.

Plus de trois millions d'euros pour Neymar, 1,7 pour Kylian Mbappé ou encore 1,5 million d'euros pour Edinson Cavani... Les salaires des joueurs de la Ligue 1 de la saison 2018-2019 ne connaissent pas la crise, et c'est sans compter sur les primes et autres revenus publicitaires. Et dans le match des clubs les plus généreux, le PSG occupe sans conteste la première place, selon le classement annuel dévoilé vendredi par L'Équipe

Quels sont les joueurs les mieux payés de Ligue 1 ? 

Neymar, Mbappé et Cavani en tête. Sans surprise, c'est le Brésilien Neymar qui remporte la palme du plus gros salaire de la ligue avec 3.060.000 euros bruts mensuels, selon les estimations de L'Équipe qui précise que le salaire net dépend néanmoins de chaque joueur et des avantages fiscaux dont il bénéficie. Il est suivi, loin derrière, par le jeune champion du monde Kylian Mbappé qui peut compter sur 1.730.000 euros bruts par mois. Viennent ensuite Edinson Cavani (1.500.000 euros), Thiago Silva (1.160.000 euros) et Angelo Di Maria (1.100.000 euros) qui complètent le Top 5. 

Qui dit salaires (très) élevés, dit impôts importants

S'ils touchent des salaires qui dépassent parfois l'entendement, les joueurs de foot sont également soumis à l'impôt. Selon les estimations de l'économiste Richard Duhautois, coauteur de L'Argent du football, transmises à L'Équipe, les footballeurs de Ligue 1 représentent 0,005% des effectifs des emplois salariés et non salariés du privé, mais leur contribution rapporte 0,30% des impôts sur le revenu. Les joueurs de Ligue 1 contribuent ainsi à hauteur de 225 millions d'euros au titre de l'impôt sur le revenu.

Quels clubs sont les plus généreux ? 

15 joueurs du PSG dans le Top 30. Ces cinq joueurs ont un point commun : ils jouent au Paris Saint-Germain. Une équipe qui truste neuf des dix premières places et 13 des 15 premières. En tout, ils sont 14 Parisiens à apparaître dans le Top 30, comme Gianluigi Buffon (750.000 euros), Alphonse Aerola (700.000 euros) ou encore Daniel Alves et Marquinhos (700.000 euros chacun). Seule excpetion dans un Top 10 paré de bleu et rouge : Radamel Falcao, l'attaquant de l'AS Monaco., qui émarge comme Gianluigi Buffon à 750.000 euros bruts par mois.

Le PSG, l'OM et l'OL sont les plus généreux. Ce classement est au final largement dominé par trois clubs : le PSG qui arrive donc largement en tête, l'Olympique de Marseille (qui compte huit joueurs) et l'Olympique lyonnais (cinq joueurs) qui dépasse légèrement l'AS Monaco (trois joueurs). Seule surprise dans ce classement, la présence d'Hatem Ben Arfa qui représente le club de Rennes, chef de file des "petits", et gagne 400.000 euros bruts par mois. Il se classe ainsi 22ème des joueurs les mieux payés. 

Quels salaires ont les joueurs européens ?

8.300.000 euros pour Messi. Les joueurs de clubs français sont-ils si bien payés en comparaison de leur homologues européens ? Si l'on regarde dans les quatre grands championnats de nos voisins, on observe qu'il existe d'importantes différences. En Espagne par exemple, Lionel Messi - qui évolue au Barça - touche 8.300.000 euros bruts par mois, soit presque trois fois le salaire de Neymar, selon les estimations de L'Équipe. Juste derrière la légende argentine, on trouve Cristiano Ronaldo (Juventus Turin) qui gagne 4.700.000 euros. Quant à la troisième place, elle est occupée par le champion du monde français Antoine Griezmann (Atlético de Madrid), qui peut compter sur un salaire de 3.300.000 euros.

L'Espagne surclasse les autres championnats. Avec un Top 3 à 14.500.000 euros bruts mensuels, c'est l'Espagne qui prend la tête du classement des pays où les joueurs de football sont les mieux payés. Viennent ensuite l'Italie loin derrière (6.740.000 euros) dont le classement est dominé par la Juventus Turin, et la France (6.290.000 euros). Suivent l'Angleterre (5.200.000 euros) puis l'Allemagne (3.830.000 euros), dont le joueur le mieux payé Robert Lewandowski (Bayern Munich) ne touche "que" 1.330.000 euros bruts mensuels.

Qu'en est-il du côté des entraîneurs ?

Thomas Tuchel (PSG) a le meilleur salaire de la Ligue 1. Avec 420.000 euros bruts, l'Allemand Thomas Tuchel (PSG) occupe la première place des entraîneurs les mieux payés, devant le Portugais Leonardo Jardim qui dirige l'AS Monaco (333.000 euros) et le Français Rudi Garcia de l'OM (250.000 euros). Patrick Vieira, entraîneur de Nice (220.000 euros) et Vahid Halilhodzic, qui s'occupe du FC Nantes (150.000 euros), complètent le Top 5.  

Des gains qui peuvent être bien plus élevés. Ces salaires sont bien inférieurs à ceux des joueurs qu'ils entraînent mais L'Équipe rappelle que pour les coaches, "une estimation des gains 'à rebours'" serait plus juste. Car les entraîneurs se font souvent remercier en cours de saison et donc ils touchent tout ou partie des sommes prévues par leur contrat à ce moment-là. "Certains coaches ont gagné plus d'argent une fois partis que pendant leur mandat...", observe le journal sportif.

Plus de trois millions d'euros pour Simeone. Comparé aux clubs des quatre grands championnats européens, même le salaire de Thomas Tuchel semble dérisoire. L'Argentin Diego Simeone touche par exemple 3.300.000 euros bruts à l'Atlético Madrid (soit plus de Neymar au PSG). C'est mieux que l'Espagnol Pep Guardiola (Manchester City) qui peut compter sur 1.900.000 euros et Massimiliano Allegri (Juventus Turin) qui perçoit 1.140.000 euros.