Foot : l'Égyptien Mohamed Salah sacré meilleur joueur africain de l'année, la CAN pour l'Égypte

, modifié à
  • A
  • A
Mohamed Salah avait déjà été sacré lors de l'édition précédente.
Mohamed Salah avait déjà été sacré lors de l'édition précédente. © FABRICE COFFRINI
Partagez sur :
Pour la deuxième année consécutive, l'attaquant de Liverpool a remporté mardi à Dakar le trophée du meilleur joueur africain de l'année, devant ses concurrents sénégalais Sadio Mané et gabonais Pierre-Emerick Aubameyang. 

Le doublé pour Mohamed Salah ! Déjà sacré lors de l'édition précédente, l'attaquant égyptien de Liverpool a remporté mardi le Ballon d'Or africain 2018, devant ses concurrents sénégalais Sadio Mané et gabonais Pierre-Emerick Aubameyang. Salah imite ainsi le Sénégalais El Hadji Diouf (2001, 2002), l'Ivoirien Yaya Touré (2011, 2012) et le Camerounais Samuel Eto'o (2003, 2004), seuls joueurs à avoir remporté le trophée deux fois d'affilée.

Une saison incroyable. Ses statistiques impressionnantes la saison dernière plaidaient en sa faveur : avec Liverpool, Salah a inscrit 44 buts toutes compétitions confondues en 2017-2018 et terminé en tête du classement des buteurs du championnat d'Angleterre avec 32 réalisations. L'ailier de 26 ans fut ainsi l'un des grands artisans du parcours des Reds jusqu'en finale de Ligue des champions, perdue contre le Real Madrid (3-1), lors d'une rencontre douloureuse pour le Pharaon, blessé à l'épaule et contraint de quitter ses partenaires après un accrochage avec le défenseur madrilène Sergio Ramos.

Diminué pour la Coupe du monde, Salah n'était pas parvenu dans la foulée à éviter une élimination de la sélection égyptienne dès le premier tour. Cette saison, il lui a d'ailleurs fallu un peu de temps pour retrouver ses sensations en club, mais il semble renouer avec son meilleur niveau, à l'image de ses 13 buts inscrits en Premier League. 

Sadio Mané deuxième. Son coéquipier en club, le Sénégalais Sadio Mané, termine quand à lui à la deuxième place, tout comme l'an passé. Mané, 26 ans, a lui aussi été déterminant sur le front de l'attaque de Liverpool lors la précédente campagne de Ligue des champions, comme en témoignent ses dix buts en C1 la saison dernière. À l'instar de Salah avec l'Egypte, il n'a ensuite pas réussi à dépasser le premier tour de la Coupe du monde avec le Sénégal. 

Quant au Gabonais d'Arsenal Pierre-Emerick Aubameyang, il pointe cette saison en tête du classement des buteurs de Premier League grâce à ses 14 réalisations. Mais le Ballon d'Or africain 2015 a dû digérer son transfert du Borussia Dortmund à Arsenal à l'hiver 2018 et les Gunners ont peiné en championnat en terminant à la sixième place, derrière le "Big Five" Manchester City, Manchester United, Tottenham, Liverpool et Chelsea.

Hervé Renard meilleur entraîneur. D'autres prix ont également été remis mardi à Dakar, notamment celui du meilleur entraîneur de l'année 2018, remporté par celui du Maroc, le Français Hervé Renard.

La CAN pour l'Égypte. En marge de la cérémonie, la Confédération africaine de football a attribué l'organisation de la CAN à l'Égypte, plus d'un mois après le retrait au Cameroun de l'édition 2019, en raison de retards dans sa préparation et du climat politique instable.