Fernando Alonso arrête sa carrière en Formule 1

, modifié à
  • A
  • A
fernando alonso 1280
Le pilote de Formule 1 Fernando Alonso. © AFP
Partagez sur :

Le pilote espagnol, double champion du monde de Formule 1 (2005 et 2006), a annoncé qu'il va arrêter de courir à la fin de la saison 2018.

L'Espagnol Fernando Alonso, double champion du monde de Formule 1 (2005, 2006) chez Renault, va arrêter de courir en Formule 1 à la fin de la saison 2018. Son écurie McLaren a annoncé la nouvelle dans un communiqué.

"Nous respectons sa décision". L'écurie anglaise, motorisée par Renault, ne donne pas de précision sur ce que le champion espagnol a l'intention de faire dans l'avenir. Elle se contente d'annoncer qu'il ne "disputera pas la saison 2019 de Formule 1". "Nous respectons sa décision, même si nous sommes convaincus qu'il est dans la meilleure forme de sa carrière", écrit Zak Brown, le patron de McLaren. Depuis début 2015, en 68 Grands Prix souvent frustrants, Alonso n'a plus jamais réussi à monter sur un podium de Formule 1.

"D'autres challenges m'attendent". Dans le communiqué de McLaren, Alonso, 37 ans, évoque le besoin "d'explorer de nouvelles aventures", après 17 saisons de F1. Ce sera donc, très probablement, outre-Atlantique dans le championnat Indycar, en plus de son programme complet en endurance avec Toyota.

Dans une vidéo publiée sur son compte Twitter, le pilote s'adresse directement à la Formule 1. "Nous avons eu de très beaux moments ensemble, mais aussi d'autres très difficiles", raconte-t-il, expliquant un peu son choix : "à chaque fois que je ferme la visière de mon casque, je sens ton énergie qui parcours mon corps, mais je sens désormais que j'ai d'autres challenges qui m'attendent et que tu ne peux pas m'offrir".

La "triple couronne" dans le viseur ?Vainqueur en juin dernier des 24 Heures du Mans dans une Toyota, Fernando Alonso n'a plus gagné en F1 depuis 2013. C'était sa 32e victoire, lors du Grand Prix d'Espagne à Barcelone, dans une Ferrari. Double vainqueur du GP de Monaco en 2006 et 2007, il ne lui manque plus que les 500 Miles d'Indianapolis pour conquérir la "triple couronne" et rejoindre l'Anglais Graham Hill au palmarès des pilotes les plus complets de l'histoire du sport automobile.