Finale de Coupe Davis : revivez la défaite de Lucas Pouille face à Marin Cilic

, modifié à
  • A
  • A
© Denis Charlet / AFP
Partagez sur :
L'équipe de France a été battue en finale par la Croatie (3-1), après la nette défaite de Lucas Pouille face à Marin Cilic, en trois sets (7-6[3], 6-3, 6-3). Les Croates étaient trop forts ce week-end. 
L'ESSENTIEL

Une défaite terriblement logique. L'équipe de France n'a pas réalisé de miracle et s'est inclinée dimanche en finale de la Coupe Davis, face à la Croatie (3-1), après la défaite de Lucas Pouille face à Marin Cilic. Le Nordiste n'a fait illusion qu'un set avant de perdre en trois sets (7-6[3], 6-3, 6-3), au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d'Ascq. Les Croates, bien trop forts tout au long du week-end, remportent la dernière Coupe Davis dans son format historique, avant une réforme radicale l'an prochain. 

LUCAS POUILLE (FRA) - MARIN CILIC (CRO) : 6-7[3], 3-6, 3-6

La Croatie remporte la Coupe Davis grâce à la victoire de Marin Cilic sur Lucas Pouille (7-6[3], 6-3, 6-3). Le Croate, nettement au-dessus de son adversaire, a offert le titre à son pays d'un lob magnifique. Pouille n'a fait illusion qu'un set, avant de s'incliner logiquement. Les Croates étaient bien trop forts et inscrivent leur nom au palmarès pour la deuxième fois. 

3e set - Cilic breake, les Bleus sur un fil (2-3). Lucas Pouille met un revers largement en dehors du court et doit désormais faire un miracle. Marin Cilic ne baisse pas de régime et est tout simplement trop fort aujourd'hui. 

2e set : Marin Cilic convertit sa cinquième balle de set d'un coup droit puissant et mène désormais deux sets à rien (6-3). Lucas Pouille a baissé de pied et se retrouve désormais dans une position très, très compliquée. La victoire se rapproche pour la Croatie. 

2e set - Pouille s'en sort après un gros combat (3-5). Le Français, en difficulté, a effacé quatre balles de set. Mais c'est bien le Croate qui va servir pour le gain de la deuxième manche. 

2e set - Pouille craque, ça se complique sérieusement (2-4). Le Français se fait breaker sur une faute directe et se retrouve en bien mauvaise posture. Premier break dans cette rencontre. 

2e set - Pouille ne lâche pas (1-1). Le Français garde son service au terme d'un échange magnifique, conclu d'une volée de revers.  

1er set : Cilic remporte le premier set sur un amorti de revers magnifique (7-6[3]). Le Croate a maîtrisé la deuxième partie du jeu décisif, se montrant plus tranchant dans les échanges. Pouille a bien résisté durant ce premier set, mais le Croate s'est montré plus costaud. Le Nordiste va devoir être très fort pour renverser le n°7 mondial. 

1er set - Tie-break : que c'est tendu (3-3) ! Lucas Pouille a effacé un mini break de retard, après une faute directe de Cilic. Il va falloir être costaud dans ce jeu décisif. 

1er set - Le premier set va se décider au tie-break (6-6). Les deux joueurs ont remporté leur service sur un jeu blanc et vont avoir droit à un jeu décisif. 

1er set - Pouille résiste sur son service (5-4). Le Français a effacé une balle de break grâce à un amorti de revers sublime. Pouille a ensuite profité de deux fautes directes de Cilic, sur son coup droit, pour conserver sa mise en jeu. Le Français est bien son match.  

1er set - Cilic est serein sur son service (3-3). Le n°7 mondial a enchaîné deux jeux blancs d'affilée sur sa mise en jeu. Lucas Pouille n'arrive pas à trouver la clé en retour pour le moment. 

1er set - Pouille s'en sort (2-1). Le Français a enchaîné trois fautes directes, mais il a ensuite réussi à effacer une balle de break pour tenir son service. 

1er set - C'est parti, avec Lucas Pouille au service. 

Le point ambiance : le stade Pierre-Mauroy est déjà chaud. Les supporters français mettent une grosse ambiance avant le début de la rencontre. "La Marseillaise" a été reprise à pleins poumons par les 27.000 spectateurs présents à Villeneuve-d'Ascq. 

Le point "on n'est pas rassuré" : sur le papier, il n'y a pas photo. Alors oui, Cilic n'est pas infaillible. Mais sur ce qu'on a vu vendredi, il faudra un Lucas Pouille gigantesque. Le Croate a en effet totalement maîtrisé son sujet face à Tsonga et n'a laissé entrevoir que quelques (très) rares failles. Lucas Pouille, redescendu à la 32e place mondiale, sort d'une saison noire. Mais il n'a jamais déçu en Coupe Davis, remportant ses deux simples contre l'Italie en quarts et son match contre l'Espagne en demies. Et l'an dernier, c'est lui qui avait offert le titre aux Bleus grâce à sa victoire lors du cinquième match. Il sait ce qu'il lui reste à faire. 

Le point "on se rassure" : Cilic a déjà coincé. Oui, Marin Cilic part nettement favori de cette rencontre. Mais le géant croate a déjà coincé en Coupe Davis. Lors de la finale 2016, il avait mené deux sets à zéro avant de craquer face à Juan Martin Del Potro lors du quatrième match. L'Argentine l'avait finalement emporté 3-2. En demi-finales, cette année, il avait également été battu, par l'Américain Sam Querrey.