Des fans de la Lazio Rome diffusent des images d'Anne Frank avec le maillot de l'AS Rome

  • A
  • A
Les fans de la Lazio sont régulièrement pointé du doigt pour des débordements racistes.
Les fans de la Lazio sont régulièrement pointé du doigt pour des débordements racistes. © Andreas SOLARO / AFP
Partagez sur :
Les supporters laziales ont collé des images montrant la jeune fille juive avec le maillot de la Roma dans la Curva Nord du stadio Olimpico, la partie du stade habituellement réservée à leurs rivaux. 

Des "supporters" de la Lazio Rome se sont encore une fois signalés par un acte abject. Selon les médias locaux, certains d'entre eux ont posté des images d'Anne Frank portant un maillot de l'AS Rome, leur rival historique, au stadio Olimpico, que les deux clubs partagent. Une enquête a été ouverte par la police italienne, toujours selon les médias italiens. 

Un photomontage déjà apparu sur les réseaux sociaux. Ce dimanche, pour assister à la victoire face à Cagliari (3-0), les supporters laziales étaient situés dans la Curva Sud, le virage habituellement réservé à ceux de la Roma, la Curva Nord étant fermée pour deux matches en raison de chants racistes (cris de singe) entendus face à Sassuolo début octobre.

Ils ont marqué leur passage chez leur ennemi en collant de nombreuses images montrant Anne Frank, la jeune fille juive dont le journal intime racontait sa vie à Amsterdam durant l'occupation nazie pendant la Seconde guerre mondiale, portant un maillot de l'AS Rome, le rival honni. Ce photomontage était déjà apparu il y a quatre ans sur les réseaux sociaux.

L'indignation de la communauté juive. La communauté juive de la capitale italienne a immédiatement réagi, expliquant que "ça, ce n'est pas du football, ce n'est pas du sport." "Sortez l'antisémitisme des stades", a tweeté Ruth Durghello, présidente de la communauté juive de Rome.

En 2013, ces mêmes autocollants étaient déjà apparus dans la ville, montrant Anne Frank, morte dans un camp de concentration en 1945, portant un maillot giallorossi. Ils avaient été rapidement retirés par les équipes d'entretien du stade Olympique.

Europe 1
Par J.R. avec AFP