Cyclisme : un coureur exclu pour un geste obscène envers une jeune femme en marge d’une course en Argentine

, modifié à
  • A
  • A
keisse iljo
En plus de l'exclusion de la course, Ilko Keisse va devoir s'acquitter d'une amende de 137 euros. © LUIS ROBAYO / AFP
Partagez sur :

Mercredi, Iljo Keisse s'est fait exclure du Tour de San Juan en Argentine, cinq jours après avoir eu, sur une photo, un geste obscène envers une jeune femme.

Mercredi a été à la fois un bon et un mauvais jour pour la formation cycliste  Deceuninck-Quick Step. Si son leader Julian Alaphilippe a décroché une victoire d'étape lors du tour de San Juan en Argentine, l'équipe a aussi dû exclure un autre de ses cyclistes. Car sur une photo de groupe prise vendredi, Iljo Keisse, placé derrière une femme, avait mimé un acte sexuel, rapporte RMC Sport, et ainsi déclenché une vive polémique. 

Une photo avec une serveuse. Vendredi dernier, avant le départ de l'étape, Iljo Keisse, 36 ans - avec plusieurs de ses coéquipiers - avait posé pour une photo de groupe avec une serveuse de restaurant, à la demande de cette dernière. Si l'un d'entre eux s'était contenté d'un geste bon enfant en faisant des oreilles d’âne à la jeune femme, Iljo Keisse, lui, avait pris la pose en mimant un acte sexuel. 

Plainte déposée. Une fois la blague douteuse découverte, la serveuse a porté plainte contre Iljo Keisse pour l’avoir intentionnellement effleuré avec ses organes génitaux. "Je pensais que c’était un accident, puis j’ai réalisé plus tard que ce n’était pas ça", a-t-elle expliqué au Teleseol Diario. "Je suis vraiment en colère. Ils m’ont manqué de respect, j’étais en train de travailler. Ils ne peuvent pas venir d’un autre pays et traiter les femmes comme des choses insignifiantes et sans valeur. J'espère au moins qu’il sera sanctionné et que cela attirera l’attention sur ce qu’il a fait", a-t-elle ajouté.

Une exclusion et une amende. Mercredi, Deceuninck-Quick Step a réagit en excluant le cycliste fautif de la suite de la course car son attitude "porte atteinte à la réputation de de la course". "Je tiens à m'excuser auprès de tous pour le geste que j'ai fait la semaine dernière. Je ne voulais offenser personne et je suis vraiment désolé. Je sais que j'ai commis une erreur mais je ne suis pas une personne irrespectueuse", a pour sa part déclaré le Belge, médaille de bronze aux JO de 2005. Le cycliste a aussi été sanctionné par une amende de 3.000 pesos argentins (137 euros).