Cyclisme : pour Thomas Voeckler, les Français ont "les moyens d'être champions du monde"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Invité de Nikos Aliagas ce jeudi matin, le nouveau sélectionneur des équipes de France de cyclisme sur route dévoile ses ambitions pour les futures compétitions internationales. Et c'est peu dire que le consultant d'Europe 1 croit beaucoup dans les coureurs français. 

"Les coureurs français ont les moyens d'être champions olympiques et champions du monde". C'est clair. Le nouveau sélectionneur des équipes de France Thomas Voeckler a dévoilé ses ambitions jeudi matin au micro de Nikos Aliagas.

Invité de la matinale, celui qui officiera en tant que consultant d'Europe 1 chaque jour pendant la Grande boucle qui s'élance samedi de Bruxelles, s'est rapidement projeté sur ses objectifs à venir : les championnats du monde le 29 septembre dans le Yorkshire avant les Jeux olympiques de Tokyo l'année prochaine.

"Bien sûr qu’il faut rêver à un titre"

"Romain Bardet a terminé 2ème d’un championnat du monde, on a le numéro 1 mondial, Julian Alaphilippe, qui est Français. Hormis le contre-la-montre individuel, quel que soit le parcours, on a les Français qui figurent parmi les tous meilleurs mondiaux. Donc bien sûr qu’il faut rêver à un titre. Ça ne veut pas dire qu’il viendra, il faut tout mettre en place pour avoir le maximum de chance de le décrocher. Maintenant ça reste du sport, le résultat n’est pas aléatoire, mais on ne peut pas le savoir à l’avance", a expliqué Thomas Voeckler avant de se faire plus précis : "Les coureurs français ont les moyens d’être champions olympiques et champions du monde".

Europe 1
Par Thomas Gentil