Pau-Orthez officiellement relégué

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
C'est désormais une certitude, Pau-Orthez, un monument du basket français, évoluera en Pro B la saison prochaine. L'Elan Béarnais a subi une énième défaite mardi sur le parquet de Cholet (95-88), lors de la 28e journée de Pro A. Le Paris-Levallois devrait effectuer le chemin inverse suite à sa victoire sur Clermont (74-65), lors de la 32e journée de Pro B.

C'est désormais une certitude, Pau-Orthez, un monument du basket français, évoluera en Pro B la saison prochaine. L'Elan Béarnais a subi une énième défaite mardi sur le parquet de Cholet (95-88), lors de la 28e journée de Pro A. Le Paris-Levallois devrait effectuer le chemin inverse suite à sa victoire sur Clermont (74-65), lors de la 32e journée de Pro B.Il était déjà trop tard. Malgré un baroud d'honneur amorcé depuis plusieurs semaines déjà sous l'impulsion notamment d'Alain Digbeu, Pau-Lacq-Orthez n'a pu éviter la relégation qui lui pendait au nez depuis le début de la saison. Plombé d'entrée d'exercice par une effarante série de onze revers, l'Elan Béarnais a définitivement lâché prise ce mardi, à Cholet. Une chute qui met un terme à près de 33 ans de présence parmi l'élite du basket hexagonal, alors que la dernière relégation du club en Pro B remontait à 1974 et que le purgatoire n'avait alors pas duré plus de deux saisons.Laurent Mopsus l'avait promis avant cette soirée couperet: ses joueurs donneraient tout "jusqu'au dernier souffle". Seulement la tâche qui incombait aux Palois était trop compliquée, et surtout ne reposait pas sur leurs seules performances. Condamnés en effet au carton plein sur les trois dernières journées de championnat, face à Cholet, Hyères-Toulon et Besançon, les Béarnais devaient dans le même temps escompter trois faux pas consécutifs de leurs homologues havrais, premiers non relégables au soir de la 27e levée.Le Paris-Levallois tout proche de la montéeBien sûr, Le Havre n'a pas fait illusion longtemps ce mardi sur le parquet d' Orléans (83-55). Mais de son côté, Pau n'a pas su remplir son contrat, dominé à La Meilleraie par un CB qui, lui, se doit de terminer la saison en fanfare, tout en espérant un écroulement chalonnais, pour gagner sa place en quart de finale des play-offs. Bien que privée de Nando de Colo au coup d'envoi, l'équipe des Mauges, galvanisée par l'enjeu, n'a ainsi pas versé dans la compassion face à l'Elan. Témoin le deuxième quart fatal aux coéquipiers de Ludovic Vaty, balayés 30-15 sur cette seule et unique période.Battus au final 95-88, avec un De Colo à 22 points et 4 rebonds et malgré un Mendy et un Page à 17 unités, les Palois rejoignent donc deux journées avant l'heure les Limogeauds et les Antibois, autres anciens glorieux pensionnaires de la Pro A, à l'échelon inférieur. Ce, à l'instant même où le Paris-Levallois renaît officiellement de ses cendres. Vainqueur ce mardi de Clermont (74-65), le club francilien est désormais quasiment assuré de boucler la saison régulière de Pro B à la première place. Une position synonyme de promotion un an seulement après sa descente aux enfers.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr