Euro-Allemagne : la déception des Berlinois

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Plus de 400.000 supporters allemands étaient rassemblés, jeudi soir, à Berlin, devant la Porte de Brandebourg pour assister à la demi-finale entre la Nationalmannshaft et l'Italie. Mais l'enthousiasme général qui dominait la foule de supporters a rapidement cédé sa place à une ambiance tendue avec les deux buts rapides de l'Italien Mario Balotelli (20e et 36e).

Allemagne

© REUTERS

"L'Allemagne ne peut pas perdre, ce n'est pas possible ! Les Allemands n'aiment pas perdre", a souligné dans la foule une étudiante de 20 ans. Et pourtant. Malgré l'entrée en jeu de plusieurs joueurs offensifs, l'équipe de Joachim Löw n'a jamais été capable de mettre en danger l'équipe d'Italie, se contentant d'un penalty dans le temps additionnel pour réduire le score. "L'Allemagne n'était pas présente", a conclu un jeune homme dans la foule. Et elle ne sera pas du rendez-vous de la finale, dimanche...