Celtics et Lakers surpris

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Sale temps pour les deux derniers finalistes NBA lors des demi-finales de conférence. Les Lakers, défaits par Houston (92-100), et les Celtics, ceuillis à domicile par Orlando (90-95), ont ainsi perdu l'avantage du terrain.

Sale temps pour les deux derniers finalistes NBA lors des demi-finales de conférence. Les Lakers, défaits par Houston (92-100), et les Celtics, ceuillis à domicile par Orlando (90-95), ont ainsi perdu l'avantage du terrain.LA Lakers-Houston: 92-100Fanny face aux Lakers en saison régulière, avec quatre défaites en autant de matches, les Rockets n'ont pas traîné pour trouver l'une des clés du succès face aux Californiens: répondre au défi physique.En dépit du réveil de Kobe Bryant, meilleur marqueur du match avec 32 points à 14 sur 31 aux tirs malgré un début de match particulièrement maladroit et la défense de Ron Artest, les Texans ont pu s'en remettre à Yao pour sceller le sort de la rencontre. Infaillible sur la ligne des lancers avec un 10 sur 10 dans l'exercice sur le match et auteur au final de 28 points et 10 rebonds, la poutre maîtresse des Rockets a en effet inscrit 8 points en 3 minutes pour offrir la victoire aux siens.Pour autant, Yao n'a pas été le seul Rocket à briller puisque Ron Artest et Aaron Brooks ont confirmé les bonnes dispositions affichées lors du premier tour face aux Blazers. Avec respectivement 21 et 19 points, les deux hommes ont ainsi efficacement épaulé leur pivot vedette.Les Rockets mènent la série 1-0 face aux Lakers. Prochain match, mercredi, à Los Angeles.Boston-Orlando: 90-95Si les champions en titre ont bien achevé la rencontre sur un remarquable 53-30 en seulement 16 minutes, leurs efforts n'ont pu suffire à refaire le coup du match 4 des dernières Finales face aux Lakers. Menés de 24 points, ils avaient alors réussi à renverser le cours du match pour signer un succès crucial (90-95). Car cette fois, c'est 28 points de débours que les Celtics ont accusé au cours du troisième acte, la faute à un début de match joué à l'envers et aisément dominé par leurs visiteurs.Aussi, Boston a eu beau revenir à quatre longueurs après un tir primé de Ray Allen avec 43 secondes à jouer, puis à trois points à sept secondes de la sirène après une nouvelle banderille à trois points de Paul Pierce, JJ Redick se montrait infaillible sur la ligne des lancers et scellait pour de bon la victoire floridienne. De quoi rendre envieux Ray Allen ou Rajon Rondo, les deux compères des lignes arrières étant chacun bloqués à un piètre 2 sur 12 aux tirs pour 9 points pour l'un et 14 points-10 rebonds pour l'autre. Aussi, les 23 points de Paul Pierce ne pouvaient pas suffire et il en faudra bien plus, mercredi, pour permettre aux champions en titre de réagir...Le Magic mène la série 1-0 face aux Celtics. Prochain match, mercredi, à Boston.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr