VIDEO - L214 dévoile de nouvelles images choc dans deux élevages de poulets

, modifié à
  • A
  • A
élevages DUC crédit : Capture d'écran L214
Les images montrent notamment un "ramassage" des poulets avec une machine présentée comme une moissonneuse. © Capture d'écran L214
Partagez sur :
L'association de défense des animaux L214 a diffusé mercredi une vidéo tournée dans deux élevages DUC, dans l'Aube et dans l'Yonne, pour dénoncer les conditions de vie des 120.000 poulets de chair qui s'y trouvent.

Alors que le bien-être animal préoccupe de plus en plus les consommateurs, l'association L214 diffuse mercredi une nouvelle vidéo tournée dans deux élevages de la société DUC pour dénoncer les conditions de vie des volatiles. 

Les images ont été captées en avril dernier dans un élevage de l'Aube et dans un autre de l'Yonne abritant respectivement 40.000 et 80.000 poulets, selon L214. Elles montrent des volatiles entassés dans des entrepôts aveugles. Les animaux, sélectionnés génétiquement pour grossir plus vite - il s'agit de poulets destinés à la consommation -, sont gênés par leur propre poids, selon l'association. Ils ne peuvent atteindre l'abreuvoir. Certains présentent des plaies, d'autres ont les pattes tordues. Des cadavres plus ou moins récents jonchent également le sol.

>> Les images qui suivent peuvent choquer : 

Des animaux ramassés par une machine

L'une des vidéos montre un "ramassage" des volatiles avec une machine présentée comme une moissonneuse. Ainsi récupérés, les poulets sont parquées sans ménagement dans des cageots en plastique, les unes sur les autres, avant d'être transportées dans des camions vers l'abattoir. Selon L214, ces deux élevages abattent plus de 500.000 volatiles par semaine. DUC, qui appartient à l'un des principaux acteurs du marché européen de la volaille, n'a pas souhaité commenter les images sur la demande de Libération