Vents violents : sept départements en alerte orange

, modifié à
  • A
  • A
"On relève 154 km/h au Pic du Midi, 128 km/h à Loudervielle, 143 km/h au Soum-Couy", précise Météo France dans un communiqué.
"On relève 154 km/h au Pic du Midi, 128 km/h à Loudervielle, 143 km/h au Soum-Couy", précise Météo France dans un communiqué. © FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :
Météo France a placé mercredi en fin de matinée sept départements en vigilance orange pour vents violents. 

L'Ariège, la Haute-Garonne, l'Isère, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées ont été placées en vigilance orange mercredi pour vents violents, a indiqué Météo France qui ajouté que l'alerte était par ailleurs maintenue dans les départements du Rhône et de la Loire. 

Des rafales de 130 à 150 km/h attendues. "On relève 154 km/h au Pic du Midi, 128 km/h à Loudervielle, 143 km/h au Soum-Couy", précise Météo France dans un communiqué. "Sur la montagne pyrénéenne, le vent restera tempétueux jusqu'en début d'après-midi au moins. Des rafales de 130 à 150 km/h voire plus au niveau des cols ou des crêtes exposés sont attendues". Dans les départements de la Loire et du Rhône, "les rafales sont de l'ordre de 60 à 80 km/h", détaille le communiqué. "Le vent de sud va continuer à se renforcer, il soufflera violemment cet après-midi et en première partie de nuit avant l'arrivée des pluies."

meteo

 

La tempête Freya . Il y a quelques jours, plus de quarante départements de la moitié nord du pays avaient été en vigilance orange en raison de la tempête Freya qui a provoqué des vents allant jusqu'à 150km/h notamment sur le littoral de la Manche. Cela faisait suite à un mois de février exceptionnel : température moyenne supérieure de 8°C à la normale de 2,2°C, ensoleillement parmi les plus forts enregistrés depuis le début des mesures et des records de chaleur battus dans de nombreuses régions à la fin du mois.

Fermeture du Pic du Midi, stations de ski au ralenti et coupures d'électricité. En conséquence de ces rafales de vent, le Pic du Midi a été fermé au public mercredi. Dans le massif pyrénéen, des stations de ski ont aussi mis à l'arrêt, totalement ou partiellement, leurs remontées mécaniques, telles Saint-Lary Soulan, où les vents atteignent jusqu'à 130 km/h sur les sommets. Par ailleurs, dans la Loire, et particulièrement le Roannais, quelque 4.000 foyers ont été privés d'électricité, en raison de chutes d'arbres sur les lignes électriques. Ils n'étaient plus qu'environ 1.300 vers 18h et Enedis prévoit "un retour à la normale dans la soirée". Les pompiers du Rhône et de la Loire ont réalisé une vingtaine d'interventions dans la journée et restaient en alerte pour la soirée.