Universités : le bâtiment historique de la Sorbonne fermé après une tentative d'intrusion

, modifié à
  • A
  • A
Le bâtiment historique de La Sorbonne a été fermé jeudi matin à la suite d'une tentative d'intrusion. © GUILLAUME HORCAJUELO / POOL / AFP
Partagez sur :

Le bâtiment historique de l'université de La Sorbonne, situé dans le quartier latin à Paris, a été fermé jeudi matin à la suite d'une tentative d'intrusion d'un petit groupe de "militants". 

Le bâtiment historique de la Sorbonne, qui peut accueillir jusqu'à 10.000 étudiants par jour, a été fermé jeudi "par mesure de sécurité" après une tentative d'intrusion tôt dans la matinée par un petit groupe de "militants", a indiqué le rectorat.

"Les vigiles ont évacué et fermé les portes". "Le site a été fermé pour des raisons de sécurité, les cours sont annulés pour le moment", a-t-on indiqué au rectorat de Paris, qui a la responsabilité du site. Le bâtiment historique de la Sorbonne, situé dans le quartier latin à Paris, regroupe les sites de plusieurs universités parisiennes (Paris-1, Paris-3, Paris-5), une bibliothèque et quelques laboratoires de recherche. "Des jeunes ont essayé d'entrer dans le bâtiment peu avant 8 heures", a aussi raconté un employé de la Sorbonne, qui travaille au département littérature. "Les vigiles ont évacué et fermé les portes."

D'autres bâtiments déjà bloqués. D'autres sites universitaires et des établissements scolaires sont également perturbés jeudi, gagnés par des blocages ou tentatives de blocages, dans le sillage du mouvement des "gilets jaunes". Mercredi à Tolbiac (Paris-1), une assemblée générale des étudiants a voté la "poursuite du blocage du site" au moins jusqu'à vendredi. Des rassemblements ont également eu lieu à Paris 3-Censier.