Un projet de nouvelle tenue pour la gendarmerie mobile agace un syndicat de police

, modifié à
  • A
  • A
Les visuels des tenues proposées dans le document intitulé "dossier vêtements" pour la gendarmerie mobile.
Les visuels des tenues proposées dans le document intitulé "dossier vêtements" pour la gendarmerie mobile. © DR
Partagez sur :
Spécialisée dans le maintien de l'ordre, la gendarmerie mobile fait l'objet d'une étude pour un changement de sa tenue, comme a pu le constater Europe 1 dans un document daté de mercredi. Sur Twitter, le premier syndicat d'officiers de police s'est ému d'un des objectifs affichés de la nouvelle tenue.

En début d'année, c'était la police nationale qui indiquait qu'un changement d'uniforme de ses policiers était "à l'étude". Le Canard enchaîné avait alors assuré que le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, souhaitait que ce changement soit effectué pour "fin juin au plus tard". Et désormais, c'est la gendarmerie mobile, spécialisée dans le maintien de l'ordre, qui est concernée par un projet similaire, proposé par un groupe de travail interne à la gendarmerie, comme l'a appris Europe 1. 

Le projet créé des remous du côté des policiers

Consulté par Europe 1, un document intitulé "dossier vêtements" et daté de mercredi 7 avril, présente ce qui pourrait être la "nouvelle tenue gendarmerie mobile 2021". Dans ce document de 16 pages, avec de nombreux visuels, les objectifs de cette nouvelle tenue possible, au nombre de 12, sont détaillés. Son premier objectif serait ainsi de "se différencier des Forces de sécurité intérieure pour éviter la confusion, l'amalgame", est-il écrit dans ce document que n'a pas encore validé la direction générale de la gendarmerie nationale.

Celui-ci a fait réagir le Syndicat des cadres de la sécurité intérieure, le premier syndicat d'officiers de police, vendredi. "Pourquoi mentionner que l’objectif de cette nouvelle tenue de la @Gendarmerie mobile est de 'se différencier des Forces de Sécurité Intérieure pour éviter la confusion, l’amalgame' ? La GM ne fait-elle pas partie des FSI ?" s'étonne ainsi le syndicat dans un tweet.

"Regagner la confiance, l'estime du public"

Plusieurs autres objectifs sont mentionnés dans le document : "être clairement identifié du public, de la presse, des médias, des autres Unités", être "identifiable de loin" et "visible de nuit", "augmenter l'impact et la notoriété de la Gendarmerie Mobile et plus largement des gendarmes", mais aussi "regagner la confiance, l'estime du public" ou encore "rendre" la tenue "plus moderne".

A ce stade, quatre gammes de couleurs sont évoquées dans le document pour la nouvelle tenue : gris place, bleu gris, bronze et ombre, comme le montre les captures du document en photo ci-dessus. Reste à savoir ce qu'il adviendra de ce document. Pour la police, Gérald Darmanin souhaitait, selon Le Canard enchaîné, que les agents puissent défiler dans leur nouvel uniforme le 14 juillet prochain.