Un millier de gilets jaunes pour une marche en banlieue, quelques échauffourées

  • A
  • A
© AFP
Partagez sur :
Un millier de "gilets jaunes", accompagnés de quelques membres du collectif "Antifa Paris banlieue" ont défilé en banlieue parisienne.

Environ un millier de personnes ont défilé en Seine-Saint-Denis samedi pour une marche intitulée "Les gilets jaunes en banlieue, Acte I". Une manifestation qui s'est terminée à Bobigny par quelques échauffourées avec les forces de l'ordre.

"Ça fait un moment qu'on a décidé d'aller en banlieue"

Les manifestants s'étaient donné rendez-vous au Stade de France à Saint-Denis pour converger ensuite vers la préfecture de Bobigny en passant par plusieurs cités de banlieue parisienne, comme les 4000 à La Courneuve. Un millier de "gilets jaunes" accompagnés de quelques membres du collectif "Antifa Paris banlieue" ont défilé, reprenant des slogans anticapitalistes.

"Ça fait un moment qu'on a décidé d'aller en banlieue", explique Natalia Gimeno, l'une des organisatrices de l’événement. "J'ai fait le tour de plusieurs quartiers de banlieue et à chaque fois, les gens nous ont dit qu'ils étaient prêts à nous rejoindre mais que c'était à nous de mobiliser", ajoute-t-elle. "Alors nous sommes là, pour dire aux habitants des banlieues, marchons main dans la main".

Quelques échauffourées 

La manifestation s'est déroulée dans le calme jusqu'à Drancy, quand une compagnie de CRS qui bloquait la route a été prise à partie par des manifestants. Les forces de l'ordre ont répondu par du gaz lacrymogène aux jets de pierres et de bouteilles. À l'approche de la préfecture de Seine-Saint-Denis, de nouvelles échauffourées ont éclaté et les CRS ont à nouveau fait usage de gaz lacrymogène. Des policiers à moto ont ensuite chargé pour disperser la foule.

Europe 1
Par Europe1.fr avec AFP