Un Ehpad marseillais condamné à 200.000 euros d'amende pour un incendie mortel

  • A
  • A
La société gestionnaire d'un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) marseillais a été condamnée à 200.000 euros d'amende.
La société gestionnaire d'un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) marseillais a été condamnée à 200.000 euros d'amende. © AFP
Partagez sur :
Le tribunal correctionnel a condamné lundi à une amende de 200.000 euros la société gestionnaire d'un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) marseillais, pour un incendie mortel.

Un incendie avait causé la mort de six résidentes en décembre 2011 : le tribunal correctionnel a condamné lundi à une amende de 200.000 euros la société gestionnaire d'un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) marseillais, jugée en juillet pour homicides et blessures involontaires.

18 mois de prison avec sursis pour un pensionnaire. Le pensionnaire aujourd'hui âgé de 81 ans qui, en pleine nuit, avait provoqué l'incendie en utilisant un briquet pour couper le ruban d'une boite de chocolats s'est, quant à lui, vu infliger une peine de 18 mois d'emprisonnement avec sursis. 15 mois de prison avec sursis avait été requis contre le vieil homme atteint de troubles psychiques. Des experts psychiatres avaient reconnu l'altération de son discernement.

La société Les Anémones a également été condamnée à 750 euros d'amende pour les contraventions de blessures involontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieure ou égale à trois mois (pour trois blessés) et à 150 euros concernant les dix victimes blessées sans incapacité.