Trois détenus de la prison de Valence en garde à vue pour financement du terrorisme

, modifié à
  • A
  • A
La DGSI a mené une opération au centre pénitentiaire de Valence.
La DGSI a mené une opération au centre pénitentiaire de Valence. © GERARD JULIEN / AFP
Partagez sur :
Une opération de la DGSI au centre pénitentiaire de Valence a conduit à la mise en garde à vue de trois détenus pour financement du terrorisme et association de malfaiteurs terroriste criminelle.

Une opération de la DGSI, conduite mardi matin dans le quartier maison centrale du centre pénitentiaire de Valence, a conduit au placement en garde à vue de trois détenus.

De l'argent collecté pour des femmes djihadistes

Condamnés pour des faits de terrorisme, ou connus pour leur radicalisation, ils sont désormais soupçonné de financement du terrorisme et d'association de malfaiteurs terroriste criminelle, a appris Europe 1 de source judiciaire. Plus précisément, les autorités les soupçonnent d'avoir collecté de l'argent à destination de femmes djihadistes dans des camps de réfugiés. 

Les fouilles de leur cellule ont permis de retrouver cinq téléphones et plusieurs clefs USB. Quatre autres personnes, dont la mère de l'un des détenus, ont été interpellées dans ce même dossier.

Europe 1
Par Le service police-justice d'Europe 1