SNCF : 22,7% de grévistes jeudi, plus de 66% des conducteurs

, modifié à
  • A
  • A
Près de 7 conducteurs de trains sur 10 étaient en grève jeudi.
Près de 7 conducteurs de trains sur 10 étaient en grève jeudi. © CHRISTOPHE SIMON / AFP
Partagez sur :
Jeudi, au deuxième jour de la 4ème séquence de grève à la SNCF, 22,73% de cheminots étaient en grève, et 66,4% des conducteurs de trains. 

La SNCF a annoncé un taux de 22,73% de grévistes jeudi, au deuxième jour du quatrième épisode de grève depuis début avril et journée d'action nationale interprofessionnelle, avec une mobilisation forte des conducteurs dont 66,4% étaient en grève. Parmi les personnels indispensables à la circulation des trains, il y avait aussi 60,9% des contrôleurs en grève et 30,2% des aiguilleurs, en augmentation par rapport à mercredi.

"Convergence" des mécontentements. La SNCF a en outre comptabilisé pour ce huitième jour d'une grève qui doit se prolonger jusqu'à fin juin sur un rythme de deux jours sur cinq, 25,3% de grévistes dans la maintenance, 29,4% dans le matériel, 16,4% chez les agents commerciaux et 7,8% chez les personnels administratifs. La CGT et Solidaires ont appelé jeudi à une journée interprofessionnelle pour tenter de faire "converger" les différents mécontentements dans un front commun contre la politique d'Emmanuel Macron.

Manifestation à Marseille. À Marseille, plusieurs centaines de cheminots CGT ont pris la tête du cortège avec feux de Bengale et cornes de brume. Au-delà de la SNCF, "on défend le service public en général et les conditions de travail de tous les salariés. C'est pour ça qu'on a tout le monde dans la rue, même les étudiants viennent nous rejoindre", s'est félicité Rémi Hours, l'un de leurs représentants. Les cheminots s'opposent au projet de réforme de la SNCF qui prévoit l'ouverture à la concurrence, la transformation de l'entreprise en société anonyme à capitaux publics et la fin du statut des cheminots pour les nouveaux embauchés.