Seine-Maritime/Homosexualité : la responsable du service adoption relevée de ses fonctions

, modifié à
  • A
  • A
© LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
La responsable du service adoption de Seine-Maritime avait tenu des propos très controversés sur l'adoption par les couples homosexuels, estimant qu'ils ne pouvaient adopter que des enfants "atypiques".

Ses propos, tenus au micro de France Bleu Normandie, avaient beaucoup choqué. Pascale Lemare, responsable du service adoption de Seine-Maritime, a été relevée mercredi de ses fonction "à titre conservatoire", a annoncé le département.

Des propos douteux. Interrogée sur le fait que des couples homosexuels avaient du mal à adopter, la responsable du service adoption de Seine-Maritime avait répondu qu'"eux-mêmes sont un peu atypiques par rapport à la norme sociale mais aussi la norme biologique [donc il faut que] leur projet supporte des profils d'enfants atypiques, un enfant dont personne ne veut". "Il y a des gens qui ne veulent pas adopter des enfants trop cassés, trop perturbés psychologiquement, trop grands, handicapés… Ces enfants-là ils ont des perturbations qui ne sont pas recherchées, et c’est normal, par les couples", avait-elle poursuivi.

Saisine du Défenseur des droits. Et c’est donc tout naturellement, selon elle, que les couples homosexuels ont le bon profil pour recueillir ces enfants. "Si les couples homosexuels ont un profil, des attentes, ouvertes, ils peuvent très bien adopter un enfant", expliquait-elle, tout en rappelant la philosophie générale : "Ils ne seront pas prioritaires, mais ils ne sont pas exclus de l’adoption."

Les associations LGBT avaient alors vivement réagi et le Défenseur des droits avait été saisi afin d'enquêter sur les pratiques du service de l'adoption du département.