Rixe à Orly : onze hommes dont Booba et Kaaris jugés vendredi après-midi

, modifié à
  • A
  • A
Les deux chanteurs étaient en garde à vue depuis mercredi après-midi. © AFP / Montage Europe 1
Partagez sur :

Booba, Kaaris et neuf autres hommes impliqués dans la rixe survenue mercredi seront jugés en comparution immédiate, vendredi après-midi à Créteil. 

Booba, Kaaris et neuf autres hommes impliqués dans la rixe survenue mercredi à l'aéroport d'Orly ont été déférés et seront jugés en comparution immédiate, vendredi après-midi à Créteil, ont indiqué les avocats des deux rappeurs à Europe 1. Tous comparaîtront pour violences aggravées et certains pour vol. 

Une bataille au duty-free. Booba et Kaaris, Élie Yaffa et Okou Armand Gnakouri de leurs vrais noms, se sont croisés mercredi en milieu d'après-midi à l'aéroport d'Orly. Ils se rendaient tous les deux à Barcelone pour des showcases distincts, au Palace pour Booba, au Shôko pour Kaaris. Les deux rappeurs se sont échangé coups de poings et coups de pieds au beau milieu des boutiques de duty-free, s'armant même de bouteilles de parfum. La bataille a fait deux blessés légers. Comme dans une cour d'école, les deux parties se renvoient la balle quant à l'élément déclencheur de la bagarre. 

Possibilité de délai. Booba et Kaaris avaient été placés en garde à vue avec douze de leurs proches, sept dans le clan du premier et cinq dans celui du second. Tous seront donc jugés vendredi, mis à part le DJ de Booba, mis hors de cause. Les onze prévenus auront la possibilité de demander un délai pour préparer leur défense.