Retraites : Roux de Bézieux (Medef) "pas défavorable" à la réindexation des pensions sur l'inflation

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Invité de la matinale d'Europe 1, jeudi matin, le patron du Medef Geoffroy Roux de Bézieux a une nouvelle fois martelé sa volonté de voir l'âge légal de départ à la retraite reculer.
INTERVIEW

Le Medef à l'offensive sur les retraites. Jeudi matin, le patron du Medef Geoffroy Roux de Bézieux a insisté pour que l'âge légal de départ à la retraite, qui est aujourd'hui de 62 ans, soit reculé : "Ce n'est pas le seul paramètre, ça fait partie d'un équilibre général", mais soit on ne touche rien et on va être obligés de baisser les pensions, soit on se pose cette question" du recul de l'âge légal, a-t-il affirmé au micro d'Audrey Crespo-Mara sur Europe 1, jeudi.

La réindexation sur l'inflation, une "bonne chose"

Dans tous les cas, selon lui, "il ne faut pas faire une réforme où on ne change rien", alors que la réformes des retraites est l'un des gros chantiers sociaux de l'année 2019 et que plusieurs membres du gouvernements ont déjà prix position pour ce recul de l'âge légal.

Mais, dans le même temps, Geoffroy Roux de Bézieux n'est "pas défavorable" à la réindexation des retraites sur l'inflation, demandée par l'opposition et une partie de la majorité. "C'est une bonne chose, à condition qu'on puisse le financer", a-t-il reconnu.