Reconstitution d'un FLNC en Corse : le parquet national antiterroriste se saisit

  • A
  • A
Partagez sur :
 "On a prêté beaucoup d'attention à cette action, le parquet de Paris prendra la suite"

Le parquet national antiterroriste s'est saisi de l'enquête ouverte après l'annonce de la reconstitution d'un FLNC, accompagnée d'une série d'"interdictions" et de "préconisations", faite par un groupe de cinq hommes masqués, a indiqué mardi à l'AFP le procureur d'Ajaccio.

"Je vous confirme que le parquet national antiterroriste se saisit de cette revendication", a déclaré Eric Bouillard, procureur de la République d'Ajaccio, ajoutant: "On a prêté beaucoup d'attention à cette action, le parquet de Paris prendra la suite".