Deux idées simples pour cuisiner à partir d'une boîte de sardines

, modifié à
  • A
  • A
rillettes, cuisine, sardines
La recette de sardines au fromage blanc d'Yves Camdeborde © Europe 1
Partagez sur :
Dans l'émission "Les bons vivants", le chef Yves Camdeborde, connu pour son art de la cuisine de "bistrot" a fait samedi l'éloge des boîtes de sardines, à partir desquelles il réalise deux recettes simples et savoureuses. 
A TABLE !

"Quand quelqu'un arrive à l'improviste, qu'on a rien préparé, on sort la boîte de sardines..."  Ce samedi à "La table des bons vivants", présentée sur Europe 1 par Laurent Mariotte, le chef cuisiner Yves Camdeborde, connu pour son art de la cuisine de "bistrot", a fait l'éloge d'un produit qui se trouve souvent dans les placards, et à partir duquel on peut, assure-t-il, réaliser de savoureuses recettes. 

"C'est une petite merveille"

"Quand je rentre le soir que j'ai une petite faim, je rentre, je prends ma boîte de sardines, je l'ouvre et je la mets dans mon four à 100°C pendant 4 à 5 minutes", commence Yves Camdeborde. "Elles vont commencer à fumer un peu, à confire. Je dépose dessus quelques gouttes de vinaigre de vin. Je m'accompagne ça d'une belle salade, ou des endives. C'est une petite merveille !"

En version froide, le chef propose des rillettes de sardines : "on sort la boîte de sardines, on la met dans un mixeur, on va mettre un yaourt, ou un peu de fromage blanc ou de faisselle... Bien mixé, c'est une petite crème !" Celle-ci peut être consommée avec "des petits toasts bien grillés, légèrement aillés", ou "un peu comme une tapenade, avec des endives, des radis, des morceaux de carottes". 

La recette des rillettes d'Yves Camdeborde

1 boîte de sardine de 115 gt (87 g poids égoutté)

Environ 90 g de fromage blanc

Une pincée de curcuma

Le jus d‘un demi-citron

Sel, poivre

Égouttez les sardines, versez-les dans un bol mixeur. Ajoutez le fromage blanc, le curcuma, le jus de citron, salez, poivrez et mixez. Servez bien frais sur du pain ou des feuilles d’endives.

Europe 1
Par Laurent Mariotte, édité par Tiffany Fillon