Qui sont les 21.000 centenaires de France ?

  • A
  • A
© GERARD JULIEN / AFP
Partagez sur :
À l'occasion de la journée nationale des centenaires, Europe 1 dresse le profil des Français, ou plutôt des Françaises, né(e)s il y a un siècle ou plus.
ON DÉCRYPTE

La France célèbre ses centenaires mardi, journée nationale. Ils sont environ 21.000 sur notre territoire, soit 20 fois plus qu'en 1970 et peut-être dix fois moins qu'en 2060, selon les projections de l'Insee. En clair, la France est le pays d'Europe où les centenaires sont les plus nombreux. Pourquoi s'épanouissent-ils dans notre pays ? Europe 1 s'est intéressé à leur profil.

Des femmes, sportives et intellectuelles 

Tout d'abord, cinq centenaires sur six sont des femmes, nées pendant ou juste après la guerre de 14-18. Elles ont donc connu 15 présidents de la République et presque autant de dévaluations du franc. Elles avaient en moyenne 26 ans quand la sécurité sociale a été créée en 1945. Et pour les spécialistes, c'est grâce à cette organisation typiquement française des soins universels et gratuits pour tous qu'elles sont plus nombreuses ici qu'en Espagne ou en Allemagne.

Vaccins, antibiotiques, les centenaires ont bénéficié de tous les progrès médicaux. Ces Françaises s'entretiennent aussi un peu plus physiquement qu'ailleurs : un peu de marche, un peu d'exercice... Et intellectuellement aussi : elles suivent l'actualité, regardent le JT et surtout continuent de profiter des plaisirs de la vie.

"On a le cœur gai et on ne dit pas de mal du voisin"

C'est en tout cas ce que fait Paulette Le Rouzo-Greve, dans sa maison de retraite à Saint-Maur-des-Fossés, en région parisienne. Au micro d'Europe 1, elle livre ses petits secrets : "Il s'agit d'écouter les enfants, et les amis. Parce que ça compte les amis, ça se compte aussi sur les doigts d'une main ! Sinon, j'aime la musique, Mozart, Beethoven. Et puis on fredonne, même si on n'a pas une voix extraordinaire. On a le cœur gai et on ne dit pas de mal du voisin".

Tous les centenaires ne vivent pas en maison de retraite. Un centenaire sur deux vit en effet à domicile. Une preuve de plus que ces Français, et particulièrement ces Françaises, ne manquent pas de ressource.