Produits ménagers dangereux : "C'est très compliqué pour les consommateurs de s'informer"

  • A
  • A
Pour Marie-France Corre, experte pour 60 Millions de consommateurs, "c'est très compliqué pour les consommateurs" de s'informer sur les produits ménagers 1:01
Pour Marie-France Corre, experte pour 60 Millions de consommateurs, "c'est très compliqué pour les consommateurs" de s'informer sur les produits ménagers
Partagez sur :
Marie-France Corre, experte pour 60 Millions de consommateurs, réagit à la publication par le magazine d'un hors-série sur le double visage des produits ménagers.

Presque tous les produits ménagers que nous utilisons contient "une ou plusieurs substances indésirables", pointe la revue 60 Millions de consommateurs dans une enquête à paraître mardi. Des substances allergisantes, irritantes, corrosives ou dangereuses pour l'environnement, répertoriées dans un "mémo toxique". Invitée d'Europe 1 lundi, Marie-France Corre, experte en consommation et développement durable pour la revue, explique que le flou dans l'étiquetage des produits ménagers nuit à l'information des consommateurs.

Plusieurs obstacles à l'information. "On a une certaine difficulté à trouver la composition des produits", diagnostique Marie-France Corre.  "Il faut faire un effort, aller sur un site dédié, c'est un premier obstacle pour trouver ces informations", explique-t-elle. Une fois la composition obtenue, une autre difficulté s'impose aux consommateurs : celle-ci n'est pas standardisée. "Vous avez la liste des composants, mais il y a des tas de synonymes qui sont utilisés, donc d'une marque à l'autre, ça n'est pas la même dénomination pour la même substance chimique", poursuit l'experte. "Pour s'informer en tant que consommateur, c'est vraiment très compliqué."

"Des choses très poétiques" sur les étiquettes. Marie-France Corre pointe également les "promesses de toutes sortes" liés au marketing des produits ménagers. "Il y a des choses qui sont très poétiques dans les informations qu'on trouve sur les flacons ou dans les publicités", estime-t-elle. "On ne va pas forcément voir les informations plus techniques, avec des astérisques, des précautions d'usages et des symboles de danger."

Non aux lingettes. L'experte pointe particulièrement les risques liés aux lingettes d'entretien, même biodégradables, très en vogue : "Ça n'est pas immédiat et tant que la lingette n'est pas dégradée, elle a le temps de nuire, de bloquer la canalisation chez vous, dans votre immeuble ou de poser des tas de problèmes en station d'épuration". "Il faut mieux s'en passer quand on peut, et on peut", estime Marie-France Corre.