Perquisition houleuse au siège de La France insoumise : Jean-Luc Mélenchon condamné à trois mois avec sursis

, modifié à
  • A
  • A
Jean-Luc Mélenchon devra également s'acquitter d'une amende de 8.000 euros. (Image d'illustration)
Jean-Luc Mélenchon devra également s'acquitter d'une amende de 8.000 euros. (Image d'illustration) © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :
Le leader de La France insoumise à été condamné à trois mois de prison avec sursis dans l'affaire de la perquisition mouvementée au siège de son parti.

Le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a été condamné lundi à trois mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Bobigny pour rébellion et provocation lors de la perquisition agitée au siège de son parti en octobre 2018. Le juge a suivi les réquisitions du parquet et Jean-Luc Mélenchon devra également s'acquitter d'une amende de 8.000 euros. 

Le député Bastien Lachaud, l'eurodéputé Manuel Bompard, le président de l'association "L'Ere du peuple" Bernard Pignerol et l'attaché de presse du mouvement sont quant à eux condamnés à des amendes entre 2.000 et 7.000 euros.