Patrick Stefanini : "Le solde migratoire des immigrés a beaucoup augmenté depuis 20 ans"

  • A
  • A
Patrick Stefanini 3:14
Au micro d'Europe 1, Patrick Stefanini se penche sur la situation migratoire actuelle en France. © Europe 1
Partagez sur :
Ancien directeur de la campagne présidentielle de François Fillon et spécialiste des questions d'immigration, Patrick Stefanini publie un livre qui cherche à "rétablir des vérités" dans ce domaine. Il affirme notamment que la population française augmente davantage à cause de l'immigration que du solde naturel.
INTERVIEW

C'est un ouvrage qui cherche à dépassionner un débat extrêmement sensible avec, selon son auteur, "des informations fiables, partagées par toutes et par tous, quelles que soient les opinions politiques des uns et des autres". Dans son livre Immigration, ces réalités qu'on nous cache (éditions Robert Laffont), Patrick Stefanini ambitionne de faire un "état des lieux de l'immigration en France". Haut-fonctionnaire et cheville ouvrière de la politique migratoire française sous Nicolas Sarkozy, il évoque sur Europe 1 "un solde migratoire des immigrés qui a beaucoup augmenté depuis vingt ans".

"Le solde migratoire de la France représente l'addition de deux soldes : le solde migratoire des immigrés (chaque année, combien il y a d'immigrés qui rentrent en France et combien il y a d'immigrés qui quittent la France) et le solde migratoire des Français, ceux qui quittent la France ou qui reviennent", explique celui qui a dirigé en partie la campagne présidentielle de François Fillon en 2017.

900.000 clandestins en France ?

Dans son livre, Patrick Stefanini affirme "que le solde migratoire des immigrés a beaucoup augmenté depuis vingt ans et qu'en 2016, il est devenu plus important que le solde naturel". Il en tire un constat sur la dynamique démographique française : "Depuis quatre ans, la population française augmente davantage à cause de l'apport de l'immigration qu'à cause de la différence que l'on constate chaque année entre les naissances et les décès."

" Le nombre des clandestins est malheureusement beaucoup plus important que ce qu'on nous avait dit "

Patrick Stefanini rappelle au micro de Patrick Cohen que le nombre d'immigrés supplémentaires chaque année est évalué à environ 180.000, selon la dernière estimation de l'Insee. Par ailleurs, le haut-fonctionnaire de droite estime le nombre de personnes clandestines en France à environ 900.000. "Autrefois, on estimait le nombre des clandestins à partir du nombre des bénéficiaires de l'AME (Aide médicale d'État). De l'avis de la majorité des experts, cette estimation n'est aujourd'hui plus exacte et le nombre des clandestins est malheureusement beaucoup plus important que ce qu'on nous avait dit", souligne-t-il.

Un "aggiornamento" souhaité

Cela le pousse à prôner dans son livre une meilleure adaptation de la politique migratoire avec la situation économique française. "L'immigration devrait être rehaussée en termes de priorités dans l'agenda des responsables politiques", défend-il, appelant de ses vœux un pragmatisme idéologique sur cette question : "La crise sanitaire, qui va entraîner des difficultés économiques et sociales considérables dans notre pays, impose un aggiornamento de notre politique migratoire."