Pâtisserie : comment Christophe Michalak a développé son style

  • A
  • A
Partagez sur :
Chez Anne Roumanoff, le chef pâtissier raconte comment il a construit, petit à petit, son identité culinaire.

C'est l'un des chefs pâtissiers français les plus célèbres. Christophe Michalak, 45 ans, ouvrait d'ailleurs son premier établissement hors des frontières françaises, en octobre dernier, signe d'une reconnaissance toujours plus grande. Chez Anne Roumanoff lundi, il explique comment, au fil des années, il a construit son style pâtissier.

>> De 11h à 12h30, c’est tous les jours Anne Roumanoff sur Europe 1 ! Retrouvez le replay de l’émission ici

"Je me suis inspiré de la pâtisserie haute couture". Chef depuis ses 26 ans, Christophe Michalak n'a pas attendu ce statut pour savoir jusqu'où il voulait aller. "À partir du moment où j’ai commencé mon métier, je rêvais d’avoir mon propre style", confie-t-il. Mais en étant chef pâtissier, à l'époque du palace Plaza Athénée dès 1999, il avait enfin la position pour mener à bien son ambition. "Je me suis inspiré de la pâtisserie haute couture", se souvient-il. Réputé pour ses innovations en matière de pâtisserie, Christophe Michalak a d'ailleurs été sacré champion du monde en 2005.

"Une pâtisserie qui me ressemble plus". "Ensuite j’ai voulu casser les codes, travailler pour moi et monter ma propre entreprise mais je n’avais pas d’argent", raconte Christophe Michalak. Il ouvre alors un établissement avec son épouse. L'objectif ? "Désacraliser cette industrie, faire une pâtisserie de la rue, moins grasse, moins sucrée, moins gélifiée mais beaucoup plus 'funky'", souligne-t-il. Une nouvelle direction, avant d'en choisir une autre, encore différente. "J'ai changé tout ça pour une pâtisserie qui me ressemble plus, où je fais très attention à la qualité de mes matières premières, des œufs bio par exemple", ajoute le chef, "je ne travaille plus avec des colorants également", conclut-il. 

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau