Passer du temps avec parents et copains, jouer : "Ce qui rend les enfants heureux, ce sont les plaisirs simples"

, modifié à
  • A
  • A
Dans une enquête publiée mercredi, 98 % des enfants se déclarent heureux. 1:56
Dans une enquête publiée mercredi, 98 % des enfants se déclarent heureux. © FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Partagez sur :
Selon une enquête Harris Interactive pour le magazine Astrapi, publiée mercredi, 98% des enfants se déclarent heureux. Un résultat que décrypte sur Europe 1 Audrey Akoun, psychologue.

Les enfants sont heureux. C'est en tout cas ce que montre mercredi une enquête menée auprès de 500 enfants de 7 à 11 ans par Harris Interactive pour le magazine Astrapi. Selon cette étude, 98 % d'entre eux se déclarent heureux. "Je suis un peu surprise de ce chiffre de 98 %", commente mercredi Audrey Akoun, psychologue, invitée au micro de Matthieu Noël dans Debout les copains! sur Europe 1. "Mais je ne suis pas surprise que la majorité des enfants le soit."

Famille et copains. Selon cette enquête, ce sont avant tout les relations avec les autres, familles et copains, qui rendent les enfants heureux. 68% des enfants interrogés assurent ainsi que ce qui compte le plus pour eux est de passer du temps avec leur père ou leur mère. Ils sont 57 % à dire que l'important est d'avoir des parents qui les aiment. 42% des enfants expliquent qu'ils ont besoin d'avoir des copains pour se sentir heureux. Et ils sont aussi un tiers à déclarer avoir besoin de temps, à la maison ou à l'école pour jouer.

 >> De 5h à 7h, c’est “Debout les copains” avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

"C'est une bonne nouvelle". A l'inverse, ils ne sont que 5% à affirmer qu'avoir une belle maison est une source de bonheur et 24% à dire que recevoir des cadeaux est le plus important. "Ce qui rend les enfants heureux, ce sont des plaisirs simples dont nous devrions tirer beaucoup de leçons, nous, les adultes", estime la psychologue. "On n'est pas sur du matériel, on n'est pas sur le temps qu'il fait… C'est la qualité des relations qu'ils entretiennent avec les autres, leurs parents et leurs copains, dont ils parlent en premier, et c'est une bonne nouvelle".

Europe 1
Par Clémence Olivier