police 1:47
  • Copié
William Molinié, édité par Gauthier Delomez , modifié à
Un policier a été agressé dimanche en fin d'après-midi à Paris, dans le 13e arrondissement. Le fonctionnaire a été pris à partie dans un centre commercial par un groupe de quatre jeunes, dont l'un a sorti un couteau pour poignarder le policier. Opéré dans la nuit, ses jours ne sont plus en danger. Le suspect a été interpellé.

Une scène chaotique. Dimanche soir, un policier a été agressé par un groupe de jeunes dans le 13e arrondissement de Paris. Aux environs de 19 heures, le fonctionnaire alors hors service et sa compagne étaient en train de s'embrasser dans un centre commercial quand quatre jeunes, habillés en survêtements d'équipes de football, masques et capuches, sont arrivés à leur hauteur. L'un d'eux a lancé "Vas-y, fais tourner", en désignant la petite amie du policier. Celui-ci, qui n'avait pas encore décliné sa qualité, s'est retourné et a demandé des explications, avant d'être poignardé au niveau de l'abdomen par l'un des agresseurs.

Un suspect déjà connu des forces de police

Ce n'est qu'une fois à terre que la victime a dit qu'il était policier. Selon plusieurs sources, cela aurait provoqué la fuite de la bande de jeunes. Vers 21 heures, l'auteur présumé du coup de couteau a été interpellé chez sa mère qui habite à deux pas de la place d'Italie. Selon les informations d'Europe 1, les policiers locaux l'ont immédiatement reconnu sur les bandes de vidéosurveillance car il avait déjà été contrôlé il y a quelques jours, le 16 novembre, pour une suspicion d'implication dans une rixe. Le suspect portait alors le même survêtement (précisément celui du Bayern Munich) que dimanche, au moment de l'agression. Il portait également le même bas de survêtement lorsqu'il a été interpellé chez sa mère.

Le policier, âgé de 29 ans, est grièvement blessé au niveau du rein. Il a été opéré dans la nuit et heureusement, ses jours ne sont plus en danger. Le parquet de Paris a ouvert une enquête à ce stade des chefs de tentative de meurtre. La police judiciaire a aussi été saisie.

Le jeune agresseur placé en garde à vue

Le parquet de Paris a déféré mardi soir le mineur placé en garde à vue dimanche dernier et a ouvert une information judiciaire du chef de tentative d'homicide volontaire avec réquisitions de placement en détention provisoire. La garde à vue prise mardi a quant à elle été levée sans poursuite à ce stade, selon une source du parquet de Paris.