Papiers cadeaux, emballages en plastique... Les astuces pour passer un Noël éco-responsable

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Emballages et papiers cadeaux contiennent majoritairement des plastiques qui ne peuvent pas être recyclés. Pourtant, des solutions existent pour limiter le gaspillage.

Peut-on fêter Noel sans abîmer la planète avec, notamment, une surabondance d'emballages cadeaux ? Comme chaque année, il y devrait y avoir, dans un peu moins d'un mois, environ 60 millions de jouets au pied des sapins en France. Et forcément, autant voire plus de cartons et d'emballages. 

Des emballages difficilement recyclable. Mais ces emballages ne sont quasiment pas recyclables. À l'image du polystyrène, qui ne se recycle pas du tout et que l'on retrouve presque partout, dans les jeux de construction ou pour protéger les petites voitures par exemple. Autour d'un jouet, vous pouvez avoir trois ou quatre couches de plastiques différents, afin notamment de varier les couleurs. D'autres emballages encore mêlent plastique et carton, comme pour les poupées Barbie, où un petit film plastique transparent collé permet de voir la figurine à travers le carton qui la protège. Là encore, ce type de mélange ne permet pas de recycler l'emballage.

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

Le coup du recyclage. Finalement, le recyclage des emballages aujourd'hui n'est possible que pour un quart des plastiques utilisés. Par ailleurs, les marques ne font guère d'efforts pour en limiter leur utilisation. Le plastique ne coûte pas cher, et l'emballage sert de vitrine du cadeau, c'est un argument marketing indéniable. Il faut dire que les fabricants ne sont pas vraiment incités à limiter les emballages. Au contraire, lorsqu'ils utilisent un emballage recyclable, ils doivent même payer une taxe, précisément pour financer… le recyclage. Or ils ne payent rien lorsque l'emballage n'est pas réutilisable.

Les cadeaux immatériels. Il existe toutefois des alternatives pour qui veut être éco-responsable au moment des fêtes. Dans la famille d'Emmanuelle, tout a commencé l'année dernière, lorsque sa sa belle-sœur lui a offert un zébu pour aider les éleveurs d'un petit village au Niger. Ce geste a donné des idées à toute la famille. Cette année, ce sera donc des cadeaux immatériels pour tout le monde, des cours de cuisine à l'abonnement en salle de sport. "Noël c'est quasiment devenu une corvée, celle des grands magasins et du cadeau que l'on doit faire à la dernière minute", explique Emmanuelle. "C'est vrai que c'est plus compliqué, un cadeau immatériel, parce qu'il faut y réfléchir, donc c'est forcément plus d'implication".

Entendu sur europe1 :
Acheter et jeter sans recycler va détruire la planète dans le futur, et donc mon futur

Elle n'a pas eu besoin de convaincre ses deux filles. Armande, 12 ans, a déjà une conscience écologique très développée pour son âge. "Acheter et jeter sans recycler va détruire la planète dans le futur, et donc mon futur en quelque sorte", relève-t-elle. La jeune fille a déjà une idée très précise de ce qui lui ferait plaisir : des places de théâtre. Son oncle, Jérémy, n'était pas très emballé au début par l'idée d'un cadeau immatériel, mais en faisant le tri dans les jouets de ses enfants, il a fini par changer d'avis. "Plutôt qu'un sweat trop grand qu'il va falloir changer, si on m'offre un abonnement qui va me permettre, pendant un an, de mater du foot, ça peut être assez cool !", glisse-t-il.

Choisir le bon papier cadeau. Sans aller jusqu'à offrir exclusivement des cadeaux immatériels, il y a tout de même des petites astuces pour limiter les emballages, et notamment l'utilisation de papier cadeau quand on sait que quelque 20.000 tonnes sont utilisés en France chaque année au moment de Noël. Il est toujours possible d'utiliser du papier cadeau qui ne contient pas de plastique, car oui, il y a du plastique dans certains papiers cadeaux : son aspect brillant doit vous alerter.

Autre solution : n'emballez vos cadeaux qu'avec du papier recyclé ou bien utilisé du papier journal. Enfin, vous pouvez aussi vous s'inspirer des Japonais qui ont une méthode d'emballage en tissu, le Furoshiki, un matériau réutilisable à l'infini.