Orages : fin de l'alerte dans le Centre-Est

, modifié à
  • A
  • A
Au plus fort de l'alerte, vingt départements avaient été placés en vigilance orange.
Au plus fort de l'alerte, vingt départements avaient été placés en vigilance orange. © JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Partagez sur :
Selon le dernier bulletin de prévision, l'Ain, l'Isère, la Loire, la Haute-Loire, la Lozère et le Rhône ne sont plus sous surveillance après des pluies abondantes depuis mardi après-midi. 

L'alerte a été levée mercredi matin par Météo-France dans les six départements du centre-est qui restaient en vigilance orange pour les orages, qui ont provoqué localement quelques dégâts.

Selon le dernier bulletin de prévision, l'Ain, l'Isère, la Loire, la Haute-Loire, la Lozère et le Rhône ne sont plus sous surveillance après des pluies abondantes depuis mardi après-midi. L'alerte avait déjà été levée précédemment pour l'Aveyron, le Cantal, le Puy-de-Dôme, le Tarn-et-Garonne, le Lot, le Doubs, le Jura, la Saône-et-Loire, la Haute-Savoie, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, les Vosges, le Territoire-de-Belfort et la Haute-Saône.

Des inondations de bâtiments et de routes

En milieu de matinée, les pluies restaient localement soutenues sur ces régions, parfois accompagnées de grêle, mais les orages sont moins violents. Ces précipitations ont occasionné localement des inondations de bâtiments et de routes, sans faire de blessés.

Dans la Loire, les pompiers sont intervenus à 220 reprises mardi en fin de journée puis dans la nuit, en particulier dans le Forez autour de Montbrison et dans la vallée de l'Ondaine entre Firminy et Saint-Etienne. En Haute-Loire, les pompiers ont effectué environ 130 interventions liées aux intempéries, essentiellement pour des pompages de rez-de-chaussée dans le nord-est du département, comme à Pont-Salomon où la rivière Semène et des torrents affluents ont débordé.

Des coulées de boues et des chutes de rochers ont coupé la voie ferrée entre Monistrol-sur-Loire et Aurec-sur-Loire, interrompant pour plusieurs jours la circulation des TER sur la ligne Saint-Etienne/Le Puy-en-Velay, ainsi qu'une bretelle d'accès à la nationale 88.
La pluie est tombée abondamment aussi sur la métropole de Lyon mais les pompiers ne sont intervenus qu'une vingtaine de fois pour des inondations mineures.