Orages dans le Beaujolais : "Nous allons perdre la moitié de la production", se désole un viticulteur

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Un violent orage a traversé le nord du département du Rhône dimanche après-midi, avant de s'arrêter aux portes de l'Ain. Un viticulteur témoigne au micro d’Europe1 des conséquences de la grêle pour ses récoltes.
TÉMOIGNAGE EUROPE 1

Jusqu’à 7.500 impacts de foudre ont été dénombrés en deux heures, dimanche soir après de violents orages qui ont frappé le département du Rhône. D’importantes chutes de grêles ont été constatées et sur les réseaux sociaux, les internautes ont publié des photos et des vidéos impressionnantes.

"Il va nous rester 10% de ce qu’on aurait pu espérer"

Même si une alerte aux violents orages avait été donnée, les dégâts sont considérables. Les viticulteurs du Beaujolais, qui se préparaient à des vendanges plutôt précoces, doivent faire face à un spectacle de désolation, lundi matin. Pierre-Marie Chermette, viticulteur à Saint-Vérand, témoigne au micro d’Europe 1 : "Tout a commencé vers 15h avec un orage de grêle et une grosse pluie. Il y a eu ensuite quatre orages de grêle, ce qui est exceptionnel."

La récolte de ce viticulteur va être lourdement impactée cette année : "Nous avons 70% de pertes sur les 30 hectares donc nous allons perdre la moitié de la production. C’est presque la moitié du chiffre d’affaires et il va nous rester 10% de ce qu’on aurait pu espérer." Pierre-Marie Chermette n'est évidemment pas le seul agriculteur à être impacté. Globalement, un tiers de la production de Beaujolais a été touchée, selon Dominique Piron, le président de l'interprofession. Mais à trois semaines des vendanges, la situation peut encore s'améliorer.