Notre-Dame de Paris : les dons des particuliers atteignent plus de 10 millions d'euros

, modifié à
  • A
  • A
© Lionel BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :
En plus des promesses de dons des grandes entreprises, des collectes envers les particuliers pour reconstruire la cathédrale ont été lancées. La Fondation du patrimoine dépasse désormais les dix millions d'euros de dons récoltés.

Au pied de Notre-Dame de Paris, lundi soir, Emmanuel Macron avait promis de lancer une souscription nationale, afin de reconstruire au plus vite la cathédrale. De son côté, la Fondation du patrimoine a ouvert dès mardi matin une collecte internationale, destinée aux particuliers. Peu avant midi, ce mercredi, près de onze millions d'euros avaient déjà été récoltés.

La souscription nationale est lancée

En plus de la cagnotte gérée par la Fondation du patrimoine, le Centre des monuments nationaux a ouvert une collecte nationale, souhaitée par le président de la République. Cette cagnotte, dénommée "Rebâtir Notre-Dame de Paris", est disponible sur le site du centre, rattaché au ministère de la Culture et de la Communication. L'intégralité des dons permettront d’œuvrer pour la reconstruction du monument le plus visité d'Europe, et aucun frais ne sera prélevé.

Les dons sont même déductibles fiscalement, selon "des dispositifs fiscaux qui vont être définis, spécifiques pour rebâtir Notre-Dame", a déclaré le Ministre de la culture Franck Riester, ce mercredi matin, sur France 2. Lancée après la collecte de la Fondation, le montant déjà récolté par la souscription nationale n'est pas encore connu. D'autres fondations ont lancé leur propre cagnotte. La Fondation Notre-Dame ainsi que la Fondation de France récoltent également les dons des particuliers, mais le montant récolté n'a pour l'heure pas été dévoilé.

Des cagnottes anonymes fleurissent aussi

Sur Leetchi et Lepotcommun, de nombreuses cagnottes anonymes ont été ouvertes dès le début de la catastrophe. Pourtant moins sécurisées, certaines atteignent désormais plusieurs dizaines de milliers d'euros de dons. Les hébergeurs cherchent avant tout à certifier ces cagnottes, afin de vérifier que l'argent collecté ira bien au bénéfice de la reconstruction de Notre-Dame de Paris. Ceci étant, contrairement aux cagnottes officielles que le gouvernement relaie par le biais d'un portail officiel, les dons effectués sur les cagnottes anonymes ne devraient pas bénéficier de déduction fiscale.