Mort de Clément Méric : la mère du jeune militant appelle à "continuer à lutter contre ce qui fait le terreau de l'extrême droite"

  • A
  • A
Agnès Méric appelle à continuer "à lutter contre ce qui fait le terreau de l'extrême droite".
Agnès Méric appelle à continuer "à lutter contre ce qui fait le terreau de l'extrême droite". © ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :
Esteban Morillo et Samuel Dufour ont été condamnés vendredi à 11 et 7 ans de prison pour leur implication dans la mort de Clément Méric. 

Tombé après neuf heures de délibéré, le verdict de la cour d'assises de Paris a soulagé les parents de Clément Méric. Quelques minutes après la condamnation des deux ex-skinheads Esteban Morillo et Samuel Dufour à 11 et 7 ans de prison pour leur implication dans la mort du militant antifasciste de 18 ans, Agnès Méric, la mère de la victime, a appelé à "lutter contre tout ce qui fait le terreau de l'extrême droite".

"L'incarcération n'est jamais une victoire". "Pour nous c'est une responsabilité morale collective", a-t-elle réagi devant les caméras, avant de quitter le palais de justice. "Mais l'incarcération n'est jamais une victoire", a-t-elle précisé.

Pour la mère de Clément Méric, "ce qui importe aujourd'hui, c'est de continuer à lutter contre tout ce qui fait le terreau de l'extrême droite, c'est-à-dire les inégalités, le déficit d'éducation, le manque de solidarité".

La peine la plus lourde a été infligée à Esteban Morillo, qui a reconnu être l'auteur des coups mortels. Samuel Dufour, qui a participé à la rixe mais n'a pas frappé Méric, a été condamné à sept années d'emprisonnement. L'un et l'autre vont faire appel, selon leurs avocats respectifs. Le troisième accusé, Alexandre Eyraud, qui n'a porté aucun coup, a été acquitté.