Mobilisation des lycéens : 39.000 manifestants mardi dans toute la France

, modifié à
  • A
  • A
450 établissements ont été perturbés mardi. (image d'archives)
450 établissements ont été perturbés mardi. (image d'archives) © GERARD JULIEN / AFP
Partagez sur :
Près de 200 jeunes ont été interpellés mardi en région parisienne lors d'une nouvelle journée de mobilisation des lycéens, qui s'est déroulée dans le calme, à l'exception de rares incidents. 

Environ 39.000 lycéens ont manifesté mardi partout en France, lors d’une nouvelle journée de mobilisation à l’appel de syndicats lycéens, a appris Europe 1 auprès du ministère de l’Intérieur.

Un blessé en région parisienne. Parmi eux, 7.000 se sont mobilisés en Île-de-France, où 200 jeunes ont été interpellés. À Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, un garçon de 17 ans a été blessé après une chute provoquée par un tir de lanceur de balle de défense (LBD). Alors que ce jeune homme s’apprêtait à lancer un pavé, il a été touché par un tir de LBD par les forces de l’ordre. Dans sa chute, il s’est cassé le nez et les dents. Il a été transporté en "urgence relative" à l’hôpital.

450 établissements perturbés. Dans l'ensemble de l’Hexagone, quelque 350 actions de lycéens ont été recensées, et 450 établissements perturbés, dont 60 bloqués. Ce bilan est sensiblement équivalent à celui de lundi. En fin de journée, plus aucun établissement n’était bloqué en Île-de-France, sauf un dans la capitale. 

Ce "mardi noir", appelé de leurs vœux par des syndicats lycéens, s’est déroulé dans le calme, à l'exception de rares incidents. Le mouvement lycéen, qui proteste notamment contre la réforme du bac, la plateforme d'accès à l'enseignement supérieur Parcoursup et le service national universel (SNU), est né la semaine dernière dans le sillage de la colère protéiforme des "gilets jaunes".

Europe 1
Par Guillaume Biet et Mathilde Belin, avec AFP