Mobilisation contre les ordonnances : Mailly (FO) évite Paris et va défiler à Marseille

, modifié à
  • A
  • A
© JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Partagez sur :
Le secrétaire général de Force Ouvrière a décidé de ne pas défiler à Paris pour ne pas trop s'exposer médiatiquement. Il ira défiler à Marseille.

Une nouvelle journée de mobilisation contre les ordonnances de Muriel Pénicaud et la réforme du code du travail. Force Ouvrière (FO) se joindra jeudi à la manifestation aux côtés de la CGT, de Solidaires et de la FSU, alors qu'il était absent les fois précédentes. Et pour cause, Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de FO, qui s'était opposé aux appels à manifester ces derniers mois, a été contraint par ses instances, fin septembre, d'organiser une journée de mobilisation avant que ne débute le débat au Parlement sur la ratification des ordonnances. Une journée de mobilisation qui a lieu jeudi à Paris et dans plusieurs villes de France. Mais Jean-Claude Mailly ne défilera pas dans la capitale pour éviter la lumière.

Une mobilisation qu'il ne soutient pas. C'est à Marseille que défilera le responsable de FO. Une décision prise non pas parce que Jean-Claude Mailly avait des engagements de longue date qui l'auraient retenu jeudi dans les Bouches-du-Rhône, mais parce qu'il ne souhaite pas apparaître au grand jour dans une mobilisation qu'au fond de lui-même, si l'on se réfère à ses déclarations de cet été, il n'approuve pas.

Son successeur en tête du cortège parisien. Car dans la cité phocéenne, il y aura bien des photographes, des caméras et des journalistes, mais les cortèges de la place Castellane n'ont pas le même relief que le défilé parisien où - c'est un rituel - se concentrent dans le carré de tête les grands leaders qui, avant le départ de la manif, donnent le "la" de la journée devant une forêt de micros et de caméras. Jeudi après-midi à Paris, c'est donc Pascal Pavageau, secrétaire confédéral du syndicat, qui défilera aux côtés de Philippe Martinez. C'est lui, donc, qui portera la parole de FO. Un symbole alors que Pascal Pavageau est l'homme qui prendra la suite de Jean-Claude Mailly à la tête de FO en avril, au prochain au congrès de Lille.

Europe 1
Par Olivier Samain avec G.M.