Meurtre de Maëlys : Nordahl Lelandais face à la réalité scientifique

, modifié à
  • A
  • A
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :
Les recherches sont terminées à Pont-de-Beauvoisin, où la quasi-totalité des restes de Maëlys ont été retrouvés. Ils donneront de précieuses informations aux enquêteurs, avant les probables explications de Nordahl Lelandais.

Nordahl Lelandais a finalement avoué, et les recherches pour retrouver le corps de Maëlys ont abouti. "La quasi-totalité du squelette, ainsi que les vêtements et une chaussure" de Maëlys ont été retrouvés jeudi dans le secteur escarpé des gorges de Chailles, à quelques kilomètres de Pont-de-Beauvoisin

Des preuves dégradées, mais toujours exploitables. Nordahl Lelandais "a indiqué qu'il souhaitait d'abord que le corps de Maëlys soit retrouvé et qu'il s'exprimerait ultérieurement", a indiqué le procureur de Grenoble. En attendant les précisions du principal suspect, les experts de l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie vont pouvoir s'appuyer sur ces découvertes pour tenter de comprendre comment Maëlys a été tuée. Après six mois passés dans la nature, il est hautement probable que les os retrouvés soient dégradés. Malgré cela, les enquêteurs ont encore l'espoir de les faire parler.

Chaque centimètre minutieusement analysé. Les prélèvements effectués autour du corps vont d'abord permettre de dater la mort de la fillette. Cette information est nécessaire pour retracer le déroulé de cette nuit du 26 au 27 août, durant laquelle Maëlys a disparu. Le corps doit ensuite passer au scanner, afin de déceler toute trace, quelle qu'elle soit. Puis il sera inspecté centimètre par centimètre pour tenter de détecter le moindre traumatisme. S'il y en a, les experts sont aussi capables de distinguer quel objet en est à l'origine. Cet examen doit prendre plusieurs semaines.

Des précisions du suspect attendues. Dès lors, ces données vont être très utiles aux enquêteurs pour préparer les nouvelles auditions de Nordahl Lelandais. Le procureur a indiqué qu'il sera entendu prochainement, sans donner plus de précision. Pour l'instant, il a seulement expliqué avoir tué Maëlys "involontairement". Maintenant que le corps a été retrouvé, il pourrait aller plus loin dans ses aveux. Mais cette fois, sa version pourra être confrontée à la réalité scientifique.

"Maëlys va te hanter" : le message de la mère de la fillette à Nordahl Lelandais :

Europe 1
Par Justin Morin, édité par A.H.