Et si vous mangiez de la farine fabriquée à partir d'insectes ?

  • A
  • A
Les scarabées sont ensuite transformés en farine. (photo illustration) 1:50
Les scarabées sont ensuite transformés en farine. (photo illustration) © SEBASTIEN BOZON / AFP
Partagez sur :
Parce qu’ils sont riches en protéines et sains, les insectes pourraient faire partie de notre alimentation. La start-up Ynsect, qui produit des farines à base d’insectes, a d’ailleurs reçu mi-janvier le feu-vert de l'autorité européenne de sécurité alimentaire pour commercialiser ses produits destinés à l’alimentation humaine. Cette poudre naturelle favoriserait la performance musculaire.

Après avoir nourri les animaux, la start-up française Ynsect va-t-elle pouvoir nourrir les humains ? Mercredi 13 janvier, l'autorité européenne de sécurité alimentaire a autorisé la commercialisation sur le marché de l’alimentation humaine de cette poudre à base d’insectes et concentrée en protéines. Antoine Hubert, fondateur de la start-up, était l'invité de la France Bouge, jeudi, pour évoquer cette farine qui pourrait se démocratiser dans les années à venir. 

Des scarabées transformés en farine

Depuis dix ans, l’entreprise élève des insectes, des scarabées plus précisément, pour les transformer en farine destinée à l’alimentation animale. Nourris ainsi, "les animaux mangent moins et grandissent plus vite", a assuré Antoine Hubert, fondateur d’Ynsect, jeudi au micro d’Europe 1. "On a constaté d’énormes effets de performance, de croissance et de fertilité", complète-t-il. "Les insectes sont à la base de l’alimentation de presque tous les animaux, mais on ne les a jamais utilisé", détaille Antoine Hubert.

Utilisée dans des barres énergétiques

La start-up a alors voulu se lancer sur le marché de l’alimentation humaine. "On ne s'attaque pas tout de suite au goût", concède Antoine Hubert. "Ce sont des ingrédients techniques et fonctionnels qui vont favoriser la performance musculaire", développe le fondateur d’Ynsect, qui explique cibler les sportifs. "Cette farine va par exemple compléter des barres énergétiques ou des boissons énergisantes", énumère-t-il.

Mais les scarabées pourraient-ils être vendus et mangés "normalement", sans même être transformés en farine ? Certains types d'insectes, comme des sauterelles par exemple, peuvent en effet être dégustés à l’apéritif, mais l’aspect peu ragoutant effraie de nombreux consommateurs. "Pourquoi pas, dans l’avenir, développer des produits autour de la viande", avance Antoine Hubert, "mais c’est encore trop tôt. Il va falloir qu’on travaille sur le goût avec des chefs et des panels de consommateurs, ça va mettre plus de temps".

Ynsect, qui a levé 224 millions de dollars pour financer la construction d’une ferme près d’Amiens, table sur une mise en vente de ces produits d’ici 2022. 

Europe 1
Par Léa Leostic