Trois conseils pour changer de vie en couple

  • A
  • A
Salomé et son mari, Pierre, ont fondé un drive "tout nu", sans emballages.
Salomé et son mari, Pierre, ont fondé un drive "tout nu", sans emballages. © Europe 1
Partagez sur :
Dans L'ENVOL, un podcast produit par Europe 1 Studio, Salomé, 30 ans, raconte comment elle a quitté son emploi de fonctionnaire pour créer une entreprise avec son mari. 

"Ce n'est pas facile de se rendre compte que tout ça dépend de nous, et qu'en fait, on a le choix." Dans L'ENVOL, un podcast sur le changement de vie produit par Europe 1 Studio avec Ticket for Change et Ground Control, Salomé, 30 ans, raconte comment elle a quitté son emploi de fonctionnaire pour créer, avec son mari, un supermarché en "drive", zéro déchet. Quelques mois après le lancement de son projet fleurissant - le couple a déjà recruté quatre personnes -, elle livre trois clés pour réussir dans l'entrepreneuriat en couple. 



1. Répartir clairement les tâches

"Les gens m'ont dit : 'vous êtes complètement tarés'. Mais on s'est dit : 'pourquoi pas ?'", témoigne Salomé. Pour éviter les conflits éventuels, la jeune femme recommande d'abord de "répartir clairement les tâches de chacun". "C'était très important pour nous, que chacun ait le pouvoir de décision sur son domaine", explique-t-elle. "Ça n'empêche pas, l'un et l'autre, de donner une oreille attentive : quand Pierre a construit une gamme avec 70 bières sur 200 produits, je lui ai dit : 'peut-être que tu exagères un peu, qu'il faut élargir'. Et pareil, quand je fais des trucs qui lui semblent insensés il me le dit."

2. Préserver du temps hors travail 

Monter une entreprise en duo, c'est aussi prendre le risque de voir se brouiller les frontières entre vie professionnelle et vie privée. "Il faut essayer, et je dis bien essayer parce que c'est un équilibre qui n'est pas facile, de se garder des moments où on existe en dehors de [l'entreprise]", souffle Salomé. Avec son mari, Pierre, elle a mis en place des "jeudis du love". "Tous les jeudis soirs on essaie de se garder un moment à nous : un apéro, un resto... On a, au moins, un jour de week-end."

3. Voir le verre à moitié plein 

Pour réussir en couple, une autre des clés réside, selon Salomé, dans... la capacité à positiver. "J'ai la chance incroyable d'avoir un mari et associé qui voit toujours la vie avec des lunettes roses", sourit la jeune femme. "Ça peut avoir un côté agaçant des fois : quand le lave-vaisselle est bloqué, que les milliards de bocaux sales s'accumulent, qu'on n'a pas été livrés à temps... Ça me met les nerfs des fois", reconnaît-elle. "Mais je me dis : 'quelle chance, de voir en permanence le monde à travers le verre à moitié plein....' J'ai réalisé récemment que le bonheur ça dépend vraiment que de soi."

Abonnez-vous pour écouter tous les épisodes de cette série sur notre site Europe1.fr et sur Apple PodcastsGoogle PodcastsSoundCloudDailymotionYouTube, et toutes vos plateformes habituelles d’écoute.

Et pour découvrir d’autres portraits, d’autres changements de vie, écoutez "Fallait oser" tous les jours à 5h10 sur Europe 1 dans Debout les copains avec Matthieu Noël.