Le probable nouveau doyen des Français a 110 ans

  • A
  • A
Le très probable nouveau doyen des Français s'appelle Marcel Meys, un monsieur de 110 ans.
Le très probable nouveau doyen des Français s'appelle Marcel Meys, un monsieur de 110 ans. © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :
Le nouveau doyen des Français est très probablement Marcel Meys, âgé de 110 ans. 

Après le décès à 111 ans de Roger Auvin, le très probable nouveau doyen des Français s'appelle Marcel Meys, un vaillant monsieur de 110 ans qui "bien sûr" vit toujours seul chez lui à Saint-Romain-en-Gal, dans le Rhône. Marcel Meys est né le 12 juillet 1909 à Saint-Julien-de-l'Herms, en Isère, et c'est à ce jour "le centenaire le plus âgé connu", explique à l'AFP Laurent Toussaint, un féru de statistiques devenu au fil des ans un expert reconnu sur les personnes centenaires.

"98% de chances" qu'il soit le nouveau doyen

Il y a donc selon lui "98% de chances" qu'il s'agisse du nouveau doyen des Français même s'il a pu arriver en de très rares cas que la médiatisation d'un probable doyen pousse un autre, à peine plus âgé, à se manifester. Contacté au téléphone par l'AFP, Marcel Meys a décroché d'un ton alerte. Vous vivez encore chez vous ? "Bien sûr ! je vis tout seul", rétorque-t-il. "De temps en temps, il y a une amie qui passe." "Je le sais par le maire. J'en suis fier quand même parce qu'il n'y en a qu'un seul (centenaire)", confie-t-il. 

Marcel Meys, qui a été ambulancier et a vécu les deux Guerres mondiales, entend et voit "difficilement" aujourd'hui. Il préfère donc rester loin des sollicitations médiatiques. Cet été, alors qu'il recevait le quotidien régional Le Dauphiné libéré pour son anniversaire, il confiait : "Je sens bien que la fin arrive. Mais quand ? On ne sait pas." Et il se souvenait du décès de son père à 63 ans, qui était alors considéré comme un "vieillard". "Maintenant, ce serait un jeune homme."

La doyenne des Français est toujours sœur André, Lucille Randon, 115 ans et vivant à Toulon. "Elle est aussi doyenne de l'Europe et vice-doyenne mondiale", précise Laurent Toussaint, ajoutant qu'une Japonaise a un an de plus qu'elle. Aucun organisme officiel ne décerne en France le "titre" de doyen.