Le Havre : enquête ouverte après l'envoi anonyme d'une photo compromettante du maire

  • A
  • A
Luc Lemonnier a déposé deux plaintes, l'une pour diffamation, l'autre pour "diffusion de photo sans accord de la personne". © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :

Un courrier anonyme comportant une photo compromettante du maire du Havre a été envoyée aux élus de la ville. Une enquête judiciaire a été ouverte, rapporte "Paris Normandie".

Au mois de mai 2018, les conseillers municipaux du Havre reçoivent un drôle de courrier dans leur boîte aux lettres. À l'intérieur de l'enveloppe, une photo du maire, Luc Lemonnier (ex-LR), nu et dans une position très suggestive. Ce "selfie" est accompagné d'une dizaine de lignes insultant l'édile et l'accusant d'avoir des comportements déplacés avec les femmes, rapporte Paris Normandie. Une enquête a été ouverte après que le successeur d'Édouard Philippe a décidé de déposer deux plaintes, l'une pour diffamation, l'autre pour "diffusion de photo sans accord de la personne".

Le maire reconnaît des mœurs libertines. À l'époque, le maire avait reconnu les faits, expliquant dans ses auditions avoir des mœurs libertines, et avoir envoyé par le passé des photos de ce type pour tenter de séduire. Grâce à ces informations, les enquêteurs retrouvent les deux "corbeaux", un homme et une femme mariés, à l'origine du courrier.

L'un des corbeaux était sur la liste d'Édouard Philippe. Surprise : la femme en question faisait partie de la liste d'Édouard Philippe, lors des élections municipales de 2014. En garde à vue, le couple a avoué les faits. D'autres photos intimes de Luc Lemonnier ont aussi été retrouvées dans le smartphone de la suspecte, ainsi qu'à son domicile. Ni le couple, ni le cabinet du maire, ni même le procureur de la République du Havre ou le directeur du Service régional de police judiciaire (SRPJ) n'ont souhaité répondre au journal local.