La terre a légèrement tremblé samedi matin en Béarn

  • A
  • A
Les pompiers des Pyrénées-Atlantiques ont indiqué n'avoir effectué aucune intervention en lien avec le séisme.
Les pompiers des Pyrénées-Atlantiques ont indiqué n'avoir effectué aucune intervention en lien avec le séisme. © CHRISTIAN MIRANDA / AFP
Partagez sur :
La secousse, survenue à 6h22, avait son épicentre à environ 30 km à l'ouest de Pau et 15 km au nord-ouest d'Oloron, soit vers Navarrenx, à une profondeur d'environ 12 km.

La terre a légèrement tremblé tôt samedi matin en Béarn, où une secousse de magnitude 3,8 a été ressentie dans la région d'Oloron Sainte-Marie, sans faire de dégâts ni de blessés, a-t-on appris auprès de sismologues et des services de secours.

La secousse, survenue à 6h22, avait son épicentre à environ 30 km à l'ouest de Pau et 15 km au nord-ouest d'Oloron, soit vers Navarrenx, à une profondeur d'environ 12 km, selon une estimation initiale du Bureau Central Sismologique Français (BCSF) de Strasbourg. Elle a été ressentie dans un rayon d'environ 20 km, d'après une soixtantaine de témoignages recueillis sur le site de France séisme, et qui évoquent une "faible perception" de secousse, et une absence de dégâts, a indiqué à l'AFP Olivier Lengliné, sismologue au BCSF.

Quatre séismes de magnitude comparable au cours des 20 dernières années

Les pompiers des Pyrénées-Atlantiques ont indiqué n'avoir effectué aucune intervention en lien avec la secousse. Les secousses n'ont rien d'exceptionnel pour cette région pyrénéenne, zone sismique connue comme les Alpes, et qui dans un rayon de 20 km autour du séisme de samedi avait déjà connu quatre séismes de magnitude comparable au cours des 20 dernières années, selon le sismologue

Europe 1
Par Europe1.fr avec AFP