LA QUESTION SEXO - Pourquoi les jeunes ont-ils des "plans dodo" ?

  • A
  • A
Image d'illustration. 4:42
Image d'illustration. © Pixabay
Partagez sur :
Mercredi, dans "Sans rendez-vous", la sexologue Catherine Blanc a répondu à la question de Chloé, qui se demande ce que les adeptes des "plans dodo" trouvent comme avantages à cette nouvelle tendance, en vogue chez les jeunes. 

Pas d'engagement, ni de sexe, seulement une bonne nuit de sommeil. De plus en plus de jeunes de 20 à 30 ans, célibataires aimant dormir en bonne compagnie, ont un "plan dodo", ou partenaire de sommeil. Lundi, dans l'émission Sans rendez-vous, la sexologue Catherine Blanc explique cette nouvelle tendance. 

La question de Chloé 

J'entends parler autour de moi de "plans dodo", mais je ne comprends pas ce que cela peut apporter. Qu’en pensez-vous ?

La réponse de Catherine Blanc 

Comme certains ont des "plans cul", des personnes que l'on rencontre uniquement à but de sexualité, de plus en plus de jeunes se trouvent des "plans dodo". Cela montre la difficulté qu'ont les gens à entretenir des liens sociaux, à prodiguer ou à recevoir de la tendresse, même dans une relation amicale. Quand on est amis, on ne dort pas souvent ensemble, mais on peut se faire des câlins !

Cela montre aussi une difficulté d'autonomisation. Ne pas pouvoir dormir seul, c'est quelque chose de très infantile. C'est comme si, à force d'avoir consommé de la sexualité de type pornographique, celle-ci avait été réduite à un exercice de type mécanique, dépossédée de toute relation affective ou sentimentale. Il y aujourd'hui, des relations sentimentales, des relations sexuelles, et des relations de tendresse. On coupe tout en rondelles. 

Ces plans dodo peuvent aussi être un moyen de retarder la sexualité, lorsque l'on a davantage besoin de câlins, de douceur, de se sentir protégé par quelqu'un qui ne nous touchera pas... Tout en partageant l’intimité qu'est le sommeil. Mais un "plan dodo" n'est pas non plus comparable à l'intimité d'un vieux couple par exemple, qui dormirait ensemble sans avoir de relations sexuelles. Les vieux couples se font encore des câlins, ils sont reliés par des histoires érotisées passées qui nourrissent leur relation. Là, il n'y a rien de tout ça.

Certains y trouvent néanmoins leur compte. Il faut seulement s’assurer que les deux personnes sont sur la même longueur d'onde. Parfois, le désir naît chez l'un, pas parce qu'il l'a programmé, mais à force de partager cette intimité.

Europe 1
Par Catherine Blanc