LA QUESTION SEXO - Pourquoi certaines personnes parlent pendant l'amour ?

  • A
  • A
Partagez sur :
Dans "Sans Rendez-vous", la sexologue et psychanalyste Catherine Blanc explique pourquoi certaines personnes aiment parler durant l'acte, tandis que d'autres se terrent dans le mutisme. D'après la spécialiste, si un homme fait des commentaires ou pose des questions pendant l'amour, c'est pour percer "le mystère" de la femme. 

>> Il y a les personnes qui aiment faire l'amour dans le noir et d'autres qui préfèrent la lumière. De la même façon, certains sont bavards pendant l'acte alors que d'autres restent silencieux. Comment expliquer une telle différence ? C'est la question à laquelle se répond Catherine Blanc mercredi dans "Sans Rendez-vous". La sexologue et psychanalyste explique notamment que parler est une façon pour un homme de percer le mystère de la femme. 

La réponse de Catherine Blanc

"D'abord, il faut bien comprendre que pendant l'amour, les aires actives du cerveau ne sont pas nécessairement celles qui renvoient à la réflexion, mais plutôt aux impulsions. Donc, nous ne sommes pas enclins à parler pendant l'amour, mais dans la liberté d'accueillir ce qui est en train de se jouer, voire sa propre fantasmatique. Ceci étant, certains vont justement verbaliser leurs fantasmes, leurs regards sur l'autre ou sur eux-mêmes, sur la position de pouvoir de l'un ou de l'autre...

Est-ce qu'une personne bavarde au quotidien va forcément l'être au lit ? 

C'est vrai que si on est extrêmement pudique de manière générale, il n'y a pas de raison d'être loquace au lit, en particulier s'il s'agit d'être vulgaire. Pour autant, il n'y a pas de règle : une personne timide peut révéler une autre facette de sa personnalité dans le secret de la chambre à coucher. On ne peut pas passer sa vie à enfermer ce qu'on a à l'intérieur de soi. 

Se retrouver au lit avec quelqu'un de bavard peut-il avoir un côté perturbant ? 

Oui, surtout qu'à partir du moment où l'autre commente et qu'on écoute, on est dans l'analyse. Cela peut faire sortir du moment présent, notamment parce qu'on est en train de vérifier la pertinence des propos, et stimuler la réflexion plutôt que de laisser libre court à l'élan pulsionnel.

Le silence total peut-il aussi avoir le même effet ? 

Oui, car au-delà de parler on peut guider l'autre par le son, voire par des petits mots comme "oui" ou "non". C'est aussi une façon de lui indiquer que ce qu'il fait à un impact. 

Qui parle le plus, l'homme ou la femme ? 

Il n'y a pas d'études scientifiques sur le sujet, mais je pense que les hommes ont plus tendance à commenter. Il serait d'ailleurs intéressant de déterminer si cela à un lien avec la pornographie, puisque dans les films pour adultes ce sont les hommes qui parlent, tandis que les femmes restent muettes. Et cela va même plus loin puisque la pornographie fait commenter les hommes sur ce qu'il se passe pour les femmes. Car la question qui inquiète toujours la gente masculine est de savoir ce que ressent une femme. Par conséquent, demander si elle aime telle ou telle chose est une façon de ne pas faire face au mutisme, ou au mystère, que peut représenter la femme pour l'homme."

Europe 1
Par Catherine Blanc