LA QUESTION SEXO - A partir de quand un couple doit-il considérer qu’il est temps de se quitter ?

  • A
  • A
Tous les jours sur Europe 1, Catherine Blanc répond à une question sur la vie de couple et la sexualité. 5:39
Tous les jours sur Europe 1, Catherine Blanc répond à une question sur la vie de couple et la sexualité. © Europe 1
Partagez sur :
Dans l’émission "Sans Rendez-vous", la sexologue et psychanalyste Catherine Blanc a abordé mercredi sur Europe 1 la question de la séparation dans le couple. Quand et comment faut-il prendre la décision de se quitter ? La spécialiste a apporté des éléments de réponses et des conseils pour prendre cette décision pas toujours évidente.

A partir de quand un couple doit-il considérer qu’il est temps de se quitter ? C’est la question à laquelle Catherine Blanc, sexologue et psychanalyste, a répondu mercredi dans l’émission Sans Rendez-vous d’Europe 1. Elle a recommandé de murir la décision, mais aussi de faire preuve de courage. Catherine Blanc a également expliqué quelles avaient été les conséquences du confinement et Covid-19 sur la vie de couple.

La question

A partir de quand un couple doit-il considérer qu’il est temps de se quitter ?

La réponse de Catherine Blanc

On est aujourd'hui dans une société qui laisse penser que, dès qu’un couple est défaillant, il faudrait se quitter et considérer que la morale sociale n'y verra pas quelque chose de négatif puisque presque la majorité des familles sont recomposées. En effet, un couple sur deux divorce.

On se dit même que c'est presque devenu une nouvelle injonction : après l'injonction de devoir résister à être tout seul, maintenant il faut penser à soi avant tout, et advienne que pourra pour le reste autour de soi. Mais je crois que c'est ni l'un ni l'autre : ce n'est pas une obligation de rester ensemble, ce n'est pas non plus une obligation de se séparer.

Il faut surtout comprendre pourquoi ça ne va pas. Souvent, ça ne va pas pour les mêmes raisons pour lesquelles on a aimé l'autre. Il y a aussi des moments dans la vie d'un couple où il y a des enjeux différents, des projets différents. Parfois, il y a des choses qui nous font chacun aller regarder un peu ailleurs, comme par exemple les projets professionnels qui vont attirer plus l'attention à l'extérieur du couple qu'au sein de la famille. Mais faut-il se dire, parce qu'on ne regarde pas la même direction, parce qu'on ne veut pas tous les deux acheter une maison ou un chien, qu'on n'est pas fait pour être ensemble ? Il y a des moments où l'être humain a besoin de se réaliser et le couple n'est pas là pour l'éteindre.

La période de confinement a-t-elle eu raison de beaucoup de couples ?

Beaucoup de couples ont souffert pendant cette période-là, parce qu'il manquait tous les à-côtés qui permettaient au couple de faire l'illusion d'une adéquation. Mais j'ai aussi trouvé qu'il y avait beaucoup de couples qui étaient revenus à l'essentiel, qui n'est pas nécessairement sexuel. L'essentiel, c'était d'être ensemble, d'avoir des projets ensemble, d'être moins tourné sur l'image de soi, et de se concentrer sur ce qu'on a bâti avec un autre.

Pour certains, c'est parti en vrille, notamment pour ceux qui arrivaient à jongler avec un amant ou une maîtresse. Pour eux, se retrouver en couple, l'un sur l'autre, est devenu très compliqué. Pour ceux qui arrivaient à jongler avec des boulots qui les absorbaient beaucoup et qui, tout d'un coup, se sont retrouvés les yeux dans les yeux, les retrouvailles se sont avérées douloureuses.  Mais pour d'autres au contraire, ça les a beaucoup plus uni. Ça ne veut pas dire que leur sexualité s'est libérée, car souvent elle s'est assagi, mais le couple en sort grandi.

Quels sont les signes qu'il est temps de se quitter ?

A partir du moment où on se fait du mal, où on laisse l'autre nous en faire. Souvent, on ne se quitte pas par peur de l'énergie qu'il faut déployer, par peur de s'être trompé ou de trouver pire. Mais rendons-nous à l'évidence de la situation dans laquelle on est. Est ce qu'il y a vraiment quelque chose à tirer de cette relation ? Si la réponse est non, il est important de prendre son courage et aller vers la vie. Il faut être courageux aussi pour se quitter.

Faut-il prendre son temps pour acter une séparation ?

Il faut en effet avoir réfléchi les choses et ne pas être dans une pulsion, car dans ces moments, on peut dire tout et n'importe quoi, on peut faire beaucoup de mal avec des propos que l'on ne pensait pas en réalité. Ne mélangeons pas nos colères et nos angoisses internes, prenons le temps de la mesure.

Europe 1
Par Catherine Blanc