LA QUESTION PSYCHO - Comment gérer une relation amoureuse au travail ?

, modifié à
  • A
  • A
Des couples peuvent parfois se former en entreprise.
Des couples peuvent parfois se former en entreprise. © Pixabay
Partagez sur :
Le lieu de travail peut être un endroit propice pour effectuer de nouvelles rencontres. Mais il n’est pas toujours évident de concilier vie professionnelle et personnelle. La sexologue Catherine Blanc en explique les raisons, lundi dans l’émission Sans rendez-vous.

Vous avez peut-être déjà succombé au regard d’un(e) charmant(e) collègue, au point de vous demander si il ou elle ne pourrait pas également partager votre vie. En effet, il n’est pas rare que de belles histoires naissent en entreprise. Mais concilier sa vie amoureuse avec sa vie professionnelle n’est pas toujours aisée. La sexologue Catherine Blanc en a parlé lundi, dans l’émission Sans rendez-vous sur Europe 1.

"Pour rencontrer des gens, il faut avoir le temps pour les rencontrer. Ce n'est pas quand on galope dans la rue, quand on est chargé de ses courses ou quand on file récupérer les enfants à l'école qu'on se rencontre. Les lieux de travail sont des lieux où il y a du temps, où il y a de l'échange et où, chemin faisant, on va peut-être légèrement glisser sur des choses émotionnelles. Quand on est dans la vie sociale en général, au travail en particulier, nous avons aussi besoin de plaire. Ce n'est pas plaire à but sexuel, mais parce que nous avons besoin d'exister dans le regard de l'autre. Donc à force de vouloir plaire, on plait.

Mais ne dit-on pas "no zob in job" ? Les relations purement sexuelles sont peut-être à éviter avec des collègues de travail, non ?

Elles sont à éviter parce que ça complique bien sûr les choses. Il y a dans la relation de travail des relations de pouvoir, dans les relations amoureuses aussi mais elles ne sont peut-être pas les mêmes. Du coup ça vient se mêler, s'emmêler et rendre un peu compliqué l'autorité quand il y a besoin d'une autorité de l'un sur l'autre dans le cadre professionnel. Or dans la vie amoureuse, a priori, ça n'est pas le cas.

 

Ce n'est pas parce qu'on ne peut pas mélanger les choses. Sinon, on se retrouverait un peu comme au collège où on dit : 'tu es mon meilleur ami, je ne peux pas sortir avec toi parce que nous ne pouvons pas tout mélanger.' Or on peut avoir beaucoup d'affection pour quelqu'un et que cela se transforme en amour. C'est vraiment la problématique de la hiérarchie et de la nécessité d'avoir une domination de l'un sur l'autre, au sens noble du terme, dans le cadre professionnel. Dès lors qu'il y a des enjeux émotionnels, amoureux et sexuels, cela peut se compliquer considérablement. Mais même les coups d'un soir peuvent être compliqués, puisque le lendemain on se retrouve avec son collègue sur son lieu de travail.

Mais on a le droit de tomber amoureux sur son lieu de travail. Il faut alors se renseigner pour savoir si la personne est déjà en couple ou pas, non ?

Je pense que les gens sont très renseignés. Mais savoir le statut de l'autre, c'est aussi une assurance de pouvoir se protéger, qu'on pourra se séparer. Sauf qu'on peut tomber dans son propre piège, qui est tout d'un coup de tomber amoureux. Ce qui complique les choses, c'est qu'on travaille ensemble. Chacun est peut-être engagé, ce qui complique considérablement les choses et ne fait pas beaucoup de disponibilité pour le travail.

Passer la journée avec son compagnon, puis se retrouver le soir, peut-être parfois compliqué non ? On a peut-être besoin de coupure, au cours de la journée, pour mieux se retrouver le soir.

C'est vrai que dans la mesure où on est tout le temps avec l'autre, on finit par effectivement être dans une fusion merveilleuse. Dans le cadre professionnel, c'est un peu parasité par tout cet environnement. Mais prenons l'exemple des artisans, des restaurateurs ou des professions libérales qui partageront donc leurs préoccupations professionnelles et leurs préoccupations amoureuses. C'est évidemment formidable de pouvoir partager autant de choses : l'intimité, les sentiments, la sexualité, les intérêts professionnels.

Mais évidemment que petit à petit, il manque de la distance entre les deux. Or cette distance est nécessaire parce que c'est ce qui fait qu'on va cheminer vers l'autre. Alors si l'autre est toujours là et qu'on parle d'un problème de trésorerie le soir, ça devient un peu lourd. C'est vrai que si chacun a gagné ses victoires ou au contraire a vécu ses défaites à l'extérieur, on peut alors se réconforter. Ça crée une intimité qui est un peu moins encombrée de notre réel professionnel.

Comment aborde-t-on une personne sur son lieu de travail : au milieu de l'open space, ou alors en l'invitant à prendre un café ?

Voilà bien une curieuse question. Quand on aborde les gens, on les aborde chacun avec notre sensibilité personnelle. Donc choisissez le lieu qui est le plus opportun pour vous et pas celui où vous vous faites griller devant vos collègues !"

Europe 1
Par Catherine Blanc